BD adaptation, BD aventure, BD jeunesse

Le tour du monde en 80 jours

LE TOUR DU MONDE EN 80 JOURS, par Jean-Michel Coblence (scénario) et Younn Locard (dessin) (Casterman, 2021), d’après l’oeuvre de Jules Verne.

tourdumonde1872, à Londres. Un homme très riche se lance un défi en prenant pour témoins les membres de son club : faire le tour du monde en 80 jours, au risque de perdre les 20000 livres qu’ils a déposées en banque. Avec l’aide de son domestique français Passepartout qu’il a engagé la veille, le voilà parti à travers le monde, dans une course contre la montre… De l’Egypte aux Etats-Unis, en passant par l’Asie, va-t-il parvenir à tenir son pari ?

Voici un classique que je n’ai jamais lu (j’avoue que j’ai du mal avec les classiques depuis les prescriptions scolaires…), alors je me suis lancée dans cet album de format classique sans a priori, connaissant juste les grandes lignes de cette histoire. J’ai bien aimé le récit, même s’il est assez rapide : avec une telle et riche histoire compactée en 60 planches, on se dit qu’il manque forcément des éléments, mais c’est déjà une bonne première approche. Il n’empêche qu’on s’attache forcément à Phileas Fogg et Passepartout et à leurs aventures toutes plus folles les unes que les autres.

J’ai aimé le trait de Younn Locard (déjà lu sur Révolution, tome 1, qui portait sur la révolution française), je crois d’ailleurs que c’est pour ce trait qu’au départ j’ai choisi de lire cet album. J’ai retrouvé le côté complexe et très précis de son dessin que j’avais déjà apprécié dans Révolution. C’est très fouillé graphiquement, très dynamique. Le dessinateur alterne les gros plans et les plans d’ensemble, on ne s’ennuie pas une seule seconde lors de cette lecture. Les couleurs sont quant à elles assez claires, il y a parfois un côté vieilles photos jaunies, malgré les touches de couleurs. J’ai bien aimé ce choix, car cela replace aussi l’histoire au XIXe siècle.

Enfin, une double page documentaire à la suite de l’histoire dessinée explique « l’aventure du progrès » avec une courte biographie de Jules Verne, une brève présentation de ses œuvres, ainsi que l’apparition de la vapeur au XIXème siècle (railway mania et steamers). Cela apporte une touche pédagogique mais pas trop à cet album qui fut vraiment pour moi une jolie découverte.

Non mentionné sur l@BD, je conseillerais à partir de 9/10 ans.

Premières planches à voir depuis le site de l’éditeur.

On en parle sur les blogs : Vivre livre, Mes pages versicolores, Nouveautés littérature jeunesse, Le blog littéraire de Joe, Le suricate

Cet album participe à bd, alors rendez-vous chez Moka pour découvrir les lectures des autres participants du jour !

19 réflexions au sujet de “Le tour du monde en 80 jours”

  1. J’ai adoré cet album!! Ha ha, je suis comme toi avec les souvenirs des prescriptions scolaires… J’y reviens à présent, pour m’en guérir peut-être^^ en tout cas, ça a fonctionné pour ce roman 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s