Romans jeunesse

Ni prince ni charmant [roman]

NI PRINCE NI CHARMANT, par Florence Medina (Magnard jeunesse, 2022, coll. La brève)

ni princeTristan apprend par sa demi-sœur que son meilleur ami, Louis, est accusé de viol et d’agression sexuelle. Au départ décontenancé par la nouvelle, il n’ose y croire, et décide quand même d’aller voir son ami pour avoir sa version des faits. Cela remet aussi en cause son comportement : Tristan se demande si ses réactions vis à vis des filles ne sont pas plus  lourdes que ce qu’il pense… Avec Amina, son histoire s’est terminée après ce qu’il appelle « l’épisode seins » : aurait-il été trop loin ? Quel était l’avis de la jeune fille ? Tristan décide d’aller aussi la voir pour comprendre… Voici le jeune lycéen qui réfléchit au consentement, au sexisme vécu par les filles de son âge…

Aujourd’hui un texte que je voulais lire avant de savoir s’il serait approprié pour « mes » collégiens. J’avais rencontré l’autrice sur un salon du livre peu de temps après la sortie de ce texte, mais le thème étant quand même délicat (et moi en établissement catho…), je préférais le lire avant… En effet, le sujet est quand même particulier, et donc dans ce cas, il vaut mieux l’avoir lu avant de l’acheter, pour pouvoir le défendre avec de bons arguments. Ici, c’est une collègue qui l’a acheté et me l’a prêté ensuite, pour avoir mon avis, et ce fut donc pour moi l’occasion de le lire, en une heure environ.

Le sujet est très important : le relationnel garçons-filles à l’heure de l’éveil de la sexualité. Le garçon est catalogué « problématique », sous-entendu il a forcé une fille à une relation non-consentie. C’est fort, et même si on n’a peu de détails, on est quand même immergé dans cette situation problématique, qui va signifier aussi la fin de l’amitié entre Louis et Tristan. La famille n’est pas oubliée dans ce texte : on y parle de la mère de Tristan, de son beau-père et de sa « demi »-soeur, des parents de Louis aussi un peu. Il est quand même plus question des ados que des adultes.

Ce court roman d’un peu moins de 80 pages se lit presque d’un souffle. On a le point de vue non pas d’une victime ou de l’agresseur, mais cette fois c’est un ami de l’agresseur qui est le narrateur principal, et qui ne peut imaginer son meilleur ami capable de ce dont il est accusé. Il va ainsi mener l’enquête, aller au-delà de l’accusation qui cible son meilleur ami, qui est dans un autre lycée que lui.

On comprend le profil de Louis, un don Juan qui séduit toutes les filles qu’il croise, et qui sait ce qu’il vaut, au point de le clamer haut et fort… Son discours avec Tristan est le reflet de son arrogance et de la haute estime qu’il a de lui et de son pouvoir de séduction. Au contraire, la réaction de Tristan est beaucoup plus mesurée, tournée du côté des victimes. L’épilogue est saisissant, dans le sens où le comportement de Louis ne s’arrête pas à l’épisode raconté dans ce roman, et que visiblement, il n’a pas cherché à comprendre son comportement envers les filles… Cet épilogue n’était pas pour moi obligatoire, donnant l’impression que l’on ne peut pas changer de comportement pendant sa vie.

Cependant, j’ai aimé lire ce texte, car il est fluide et rythmé. J’ai trouvé qu’il était vraiment dans l’ère du temps, avec un certain nombre de termes très actuels, comme le #Metoo et des termes en anglais que je n’avais jamais entendu mais dont j’ai saisi le sens dans le contexte. Les réseaux sociaux sont pas mal cités aussi, comme moyen pour les victimes de faire entendre leur voix, au risque aussi parfois de colporter des rumeurs qui peuvent s’avérer fausses… Ici, ce n’était pas une rumeur mais une vraie information, malheureusement, et Tristan va vite le découvrir… Ni prince ni charmant est un texte fort, à conseiller pour de bons lecteurs de 4e et 3e ainsi que des lycéens.

Non mentionné sur Ricochet.

On en parle sur les blogs : Le blog de lecture, Dé-blog Pas, Sur ma table de nuit

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s