BD historique, BD jeunesse

La guerre des lulus, 6 : Lucien

LA GUERRE DES LULUS, tome 6 : Lucien, par Régis Hautière (scénario) et Hardoc (dessin) (Casterman, 2019)

lulusNovembre 1918. La guerre vient de se finir, mais pour les Lulus, leur périple n’est pas terminé. Lucien est hospitalisé à Troyes, et se remémore son arrivée à l’orphelinat de Valencourt et sa rencontre avec les garçons avec lesquels il allait vivre la guerre et qui deviendraient bientôt ses meilleurs amis. Avant la guerre, c’était l’insouciance pour les jeunes orphelins, et les souvenirs joyeux remontent à la surface, même si tout n’était pas toujours facile…

Suite de la très bonne série historique jeunesse qu’est la guerre des Lulus, avec ce tome 6 qui revient sur ce qui s’est passé avant la guerre, l’enfance des héros à l’orphelinat… (Lien vers le tome 1 lu il y a fort longtemps…). C’est un très bon tome puisqu’on en apprend plus sur avant la guerre, sur l’origine de chaque enfant, Lucien et l’incendie en 1910, Luigi qui l’accueille, son premier copain, Ludwig abandonné à 5 ans par sa jeune mère et né de père inconnu, Lucas abandonné tout bébé… On a des allers-retours entre 1918, avec Lucien qui a vieilli (il porte une petite moustache) et qui a perdu sa jambe et raconte à Adélaide son infirmière ce qui s’est passé pour lui, et l’enfance disparue qui s’est déroulée pas loin de 10 ans auparavant… J’ai aimé qu’il y ait aussi un peu de vocabulaire d’époque (se faire traiter de patate, dire des menteries…), car cela fait encore plus réaliste.

Le dessin est franchement agréable, personnellement j’aime beaucoup ce trait clair, travaillé, dynamique et très lisible. L’histoire d’amitié entre les 4 inséparables (par exemple quand ils construisent leurs cabanes), la bande d’Octave, les leçons à l’école, le harcèlement vécu par Ludwig… le tout est très touchant et on est happés par ce récit.  Enfin, les couleurs ne sont pas en reste, elles sont superbes et de qualité.

Voici donc un album qui permet de passer un beau moment de lecture et qui répond à quelques interrogations concernant nos jeunes héros. Il est très peu questions d’adultes dans ce tome, il est juste fait mention de l’abbé, et malheureusement la fin ne peut qu’inciter à lire la suite… Une chouette lecture !

A partir de 13 ans selon L@BD.

Premières planches à voir sur Izneo.

On en parle sur les blogs : Vivrelivre, Capocapesdoc, Les lectures de Stemilou, A propos de livres

1 réflexion au sujet de “La guerre des lulus, 6 : Lucien”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s