Romans jeunesse

Dans la gueule du diable [roman]

DANS LA GUEULE DU DIABLE, par Anne Loyer (Mijade, 2021, coll. Zone J.)

diableTom a 14 ans et adore la photographie. C’est lui qui prend tous les clichés pour le journal du collège dans lequel il est très investi. A son grand désarroi, il va faire équipe avec Amina, la nouvelle arrivée, pour faire un reportage sur la fête foraine qui s’ouvre dans leur ville. Il n’a pas vraiment d’atomes crochus avec Amina, qui se cache sous sa casquette vieillotte et ses grands pulls… Pourtant, voilà les deux téméraires collégiens qui se rendent sur place et tombent par hasard sur un crime. Se lançant à la poursuite des criminels, ils ne se doutent pas du grand danger qui les guette…

Voici un roman lu dans le cadre d’un prix littéraire, dans une collection que je connaissais déjà (Peur dans la neige), facile à prendre en main et à manipuler. Ici, on est dans un roman policier, qui se repère dès sa couverture. Les deux héros sont représentés de dos, et le fait qu’il y ait un garçon et une fille aidera sans nul doute les lecteurs à s’identifier à l’un ou à l’autre.

L’histoire est globalement intéressante, même si personnellement je n’ai pas vraiment accroché à l’idée de la fête foraine (pourtant originale). Ce n’est pas un univers qui m’attire et j’ai trouvé que parfois les ficelles étaient un peu faciles (Tom habite juste en face des lieux, l’usine abandonnée est juste à côté de la fête foraine…). Par contre, l’autrice utilise tous les critères du roman policier, avec des situations pour faire peur, parfois même sans solution possible, à la manière des films américains où il faut attendre le tout dernier instant pour que les héros soient sauvés. Le suspense monte progressivement au fil des pages, et Tom et Amina, compagnons d’infortune, apprennent aussi à se connaître et à aller au-delà des apparences. D’ailleurs, le récit est intéressant sur la partie d’Amina, lorsqu’il est expliqué pourquoi sa tenue vestimentaire est si différente des autres et quelle vision des filles a son grand frère.

A partir de 12 ans selon Ricochet.

On en parle sur les blogs : La bibliothèque de Noukette, Les lectures de Mylène, Hashtag Céline, Sophielit.ca, Branchés culture

Publicité

1 réflexion au sujet de “Dans la gueule du diable [roman]”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s