Dire l’amour [roman]

DIRE L’AMOUR, 10 nouvelles sur le sentiment amoureux, par un collectif d’auteurs (Thierry Magnier, 2019)

dire l'amourRecueil de dix nouvelles sur le thème du sentiment amoureux : amour d’ado entre un loser et la star du collège, le nouvel amour du père du narrateur, la découverte de sentiments homosexuels, les sentiments entre une narratrice et le fils de son beau-père, la rupture par SMS, le couple parental vu par le fils ado, la relation de couple des grands-parents du narrateur… Textes écrits par Jean-Noël Blanc, Régine Detambel, Dominique Dyens (3 nouvelles), Carole Fives (2 nouvelles), Hervé Giraud, Jean Molla, Sélim Nassib.

Lire la suite

Publicités

Mon best-of romans 2018

A l’occasion de ce dernier lundi de l’année (ou presque), pas de billet concernant un roman, comme c’est l’habitude normalement sur ce blog pour démarrer la semaine, mais plutôt un retour sur les titres qui m’ont marquée cette année… Lire la suite

Mon désir le plus ardent [roman]

MON DÉSIR LE PLUS ARDENT, par Pete Fromm (Gallmeister, 2018)

005458730Maddy s’était jurée de ne jamais tomber amoureuse d’un homme du même âge qu’elle. La vingtaine, elle est en couple avec Troy, et alors a le coup de foudre pour Dalton, qui regroupe pourtant tous ses grands principes concernant le couple. Dalton est guide de rivière, et entraîne sa belle dans des descentes plus folles les unes que les autres. L’eau est leur point commun, ils se marient même au bord de la rivière, et c’est aussi le lieu de leur lune de miel… Quelques années plus tard, alors que le couple espère un enfant, Maddy tombe enfin enceinte, mais apprend presque en même temps qu’elle est atteinte de sclérose en plaques… Dalt et Mad sont un couple solide, mais pourront-ils faire face à cette maladie dont les symptômes se dévoilent au fil du temps ?

Lire la suite

En attendant Bojangles [roman]

EN ATTENDANT BOJANGLES, par Olivier Bourdeaut (Editions Finitude, 2015)

bojanglesDans une famille dont le petit garçon est le narrateur, tout est simple à vivre, aucune difficulté n’entame la bonne humeur des parents. La fête est perpétuelle, on boit des cocktails, on s’amuse, on danse, sur la chanson « Mr Bojangles » de Nina Simone le plus souvent… Le petit garçon nous raconte cette vie quelque peu hors du temps, hors des rythmes imposés par la société, l’école où il ne va plus, les soirées mémorables et les voyages. Mais la mère, extravagante et imprévisible, va aussi sombrer dans une folie de plus en plus problématique… Au départ, tous ignorent (ou font semblant d’ignorer) ses moments de folie , mais arrive un moment où on ne plus nier l’évidence. Contre sa volonté, elle est internée, mais ne veut pas se soumettre aux choix des médecins… Son mari et son fils vont tout faire pour l’en sortir… Lire la suite

La tresse [roman]

LA TRESSE, par Laetitia Colombani (Grasset, 2017)

Smita vit en Inde avec sa fille de six ans et son mari. Intouchable, elle vide les toilettes des maisons du quartier, mais est déterminée à éviter cette honte à sa fille, en l’envoyant à l’école. Giulia a la vingtaine et vit en Sicile. Elle travaille dans l’atelier familial, un des derniers de l’île qui travaille les cheveux pour en faire des perruques. Mais lorsque le père a un accident lors de sa tournée, Giulia découvre que la santé financière de l’atelier est mauvaise. Au Canada, Sarah est une avocate réputée qui fait passer sa carrière avant tout. Elle passe sa vie au bureau et espère encore grimper les échelons, jusqu’à ce qu’un cancer li soit annoncé. Elle va tout tenter pour cacher sa maladie à ses collègues et ses enfants, mais va aussi découvrir le sort réservé aux malades… Ces trois héroïnes, aux origines et aux destins bien différents, ne sont pas destinées à se croiser… Et pourtant…

Lire la suite

Hors de moi

HORS DE MOI, par Didier Van Cauwelaert (Le livre de poche, 2005)

https://i2.wp.com/media.leslibraires.fr/media/attachments/large/8/9/4/000770894.jpgMartin Harris se réveille d’un court coma après un accident qui l’a projeté dans la Seine et retourne à son appartement, mais sur place un homme a pris sa place auprès de sa femme Liz. Célèbre botaniste américain juste arrivé en France, il n’arrive pas à se faire reconnaître par son épouse, ni par ses collègues… Même la police refuse de prendre en compte sa plainte, et le détective privé qu’il engage ne trouve aucune trace de lui outre Atlantique. Heureusement qu’une femme chauffeur de taxi, Muriel, croit en lui et va tenter de l’aider à prouver son identité…

Voici un roman contemporain queiden j’ai choisi pour son sujet que je trouvais intéressant : le fait qu’un homme soit amnésique après un accident et ne puisse pas prouver son identité auprès de ses proches. Et bien je ne connaissais pas cet auteur, et je n’ai pas été déçue. Ce roman d’un peu plus de 200 pages se lit assez vite et est bien entraînant. Le style d’écriture m’a plu, il est simple mais en même temps développé (il y a pas mal d’explications scientifiques sur les plantes avec des noms étranges), les phrases sont courtes et permettent de se mettre à la place du narrateur Martin. On en vient à se demander tout au long de la lecture si Martin Harris est un malade ou si c’est vraiment lui, et pourquoi alors personne ne le reconnaît (ou ne veut le reconnaître). D’ailleurs, le doute persiste encore un peu plus lorsqu’il peut approcher son épouse qui lui demande d’attendre encore quelques jours… Bref, le suspense monte tout au long de la lecture, et se dénoue sur la fin, avec une explication un peu tirée par les cheveux mais bien trouvée tout de même. On se dit même que cela pourrait arriver un jour (et ça ferait peur)… Un bon roman donc !

On en parle sur les blogs de lecteurs : La livrophile, Mille et une pages, Bonheur de lire.

Voir le site de l’auteur, avec sa bio, sa biblio…

Entre Dieu et moi, c’est fini

ENTRE DIEU ET MOI, C’EST FINI, par Katarina Mazetti (Actes Sud, coll. Babel, 2011)

https://i0.wp.com/media.leslibraires.fr/media/attachments/large/7/1/3/000854713.jpgLinnea est une ado qui est au lycée. Elle devient amie avec une jeune fille qui a du caractère, Pia. Ce sont les meilleures amies du monde, mais pour 120 jours seulement. En effet, Pia est morte, et Linnea ne comprend pas les raisons de son amie, ni pourquoi elle n’a rien vu venir… Elle se remémore les moments passés avec son amie et leurs nombreuses conversations.

Voici un roman que j’ai choisi pour son auteur Katarina Mazetti, connue depuis son succès avec Le mec de la tombe d’à côté. Ici, pas de jeux amoureux comme dans le roman à succès, mais une histoire d’amitié entre deux ados qui s’interrogent beaucoup et connaissent des difficultés familiales (divorce, disputes à répétition, familles éclatées…). Le titre n’est pas spécialement significatif, même si parfois il y a des références religieuses dans les conversations entre Pia et Linnea. Comme tous les ados, elles se questionnent sur le sujet. Mais ce n’est pas la thématique principale de ce court roman (136 pages), qui se lit rapidement. Le style est fluide, et c’est Linnea qui est la narratrice. Pour autant, il y a moins de rythme que dans Le mec de la tombe…, c’est certain. On va dire que ça se lit… Je pense tout de même continuer avec la suite, car Entre Dieu et moi… est le premier volume d’une trilogie tournant autour de Linnea. Le prochain tome s’intitule Entre le chaperon rouge et le loup c’est fini, aussi chez Babel.

On en parle sur des blogs de lectrices : SharonArgaliMariiine.

L’auteur a un site officiel, avec une page en français, et le reste en suédois (mais c’est déjà pas si mal que ça !)