Chaque jour Dracula

CHAQUE JOUR DRACULA, par Loïc Clément et Clément Lefèvre (Delcourt jeunesse, 2018)

draculaDracula est un petit garçon harcelé dans son école. Taiseux à la maison, il n’ose avouer à son père les brimades qu’il subit quotidiennement, s’en sentant en partie responsable. Différent des autres à cause de sa peau clair qui l’empêche d’aller jouer dans la cour avec les autres, à cause aussi de ses yeux rouges et de ses dents longues, des enfants de l’école s’en prennent souvent à lui, sans que les adultes ne s’en rendent compte. Le jour où Dracula avoue à son père ce qui se passe, celui entre dans une colère noire, puis décide, de façon plus posée, d’aller en discuter avec la maîtresse, Madame Stoker… Lire la suite

Publicités

Les quatre gars [roman]

LES QUATRE GARS, par Claire Renaud (Sarbacane, 2018, coll. eXprim’)

4 gars.jpgLouis-Marie, plus souvent appelé Louis, a 9 ans et vit sur l’île de Noirmoutier avec son grand-frère Yves-Marie, son père et son grand-père. Tous sont affublés d’un prénom double avec « Marie », et leur famille, surnommée la famille « Dégâts », est connue dans l’île : le père est très renfermé et n’aime plus personne depuis que sa femme l’a quitté, le fils aîné n’est passionné que par le sport et les filles qu’il collectionne, le grand-père s’occupe de son petit-fils Louis, entretient la maison et fait la cuisine… Louis, entre tous ces hommes, vit à peu près normalement, entouré de ses copains… Mais il aimerait bien une présence féminine à la maison…

Lire la suite

Super-sourde

SUPER-SOURDE, par Cece Bell (Les Arènes, 2015)

supersourde

Autobiographie de l’enfance de l’auteure américaine, devenue sourde suite à une maladie contractée à l’âge de 4 ans. Elle nous décrit son monde adapté ou non à son handicap, la réaction des autres enfants face à sa surdité (certains lui parlent plus fort, d’autres la prennent limite pour une demeurée…), sa vie de famille, ses meilleures amies (Laura en CP, Ginny puis Martha), ainsi que son meilleur allié pour apprendre à l’école : le Phonic Ear, un appareil qui lui permet d’entendre ce que dit l’institutrice dans le micro… D’ailleurs, cet appareil lui confère des super-pouvoirs : elle seule peut entendre certains bruits… C’est là que Cece devient une super-héroïne : « super-sourde »… Et grâce à ce super-pouvoir, elle va chercher à se faire une amie, la super-amie qu’elle attend tant…

Lire la suite

L’enfant cachée

L’ENFANT CACHÉE, par Loïc Dauvillier (scénario), Marc Lizano (dessin) et Greg Salsedo (couleurs) (Le Lombard, 2012)

001130283Elsa est une petite fille qui un soir, dort chez sa grand-mère Dounia. Mais elle entend du bruit et se lève. Là, elle découvre son aïeule en larmes devant des vieilles photos. Elsa lui demande de lui raconter ce qui ne va pas, et c’est ainsi que Dounia raconte sa vie à Paris en 1940, après la défaite de la France et alors que se mettent en place des lois anti-juives. Ses parents sont arrêtés lors de la rafle du Vél d’Hiv, tandis qu’elle est cachée dans une armoire et sauvée par une voisine. Dounia, rebaptisée Simone, va alors vivre plusieurs années sans ses parents, dans une ferme à la campagne, avec la voisine parisienne qui l’élève comme une mère… A la fin de la guerre, Dounia et la voisine partent à la recherche des parents disparus…

Lire la suite

L’épouvantable peur d’Epiphanie Frayeur

L’ÉPOUVANTABLE PEUR D’ÉPIPHANIE FRAYEUR, par Séverine Gauthier (scénario) et Clément Lefèvre (dessin) (Soleil, 2016, coll. Métamorphose)

Epiphanie est une fillette de 8 ans très peureuse : depuis sa naissance, elle a peur de son ombre, qui prend de plus en plus d’ampleur et l’empêche de pouvoir vivre. Alors Epiphanie décide de combattre sa peur, et tente de trouver un moyen de vaincre ce qui lui gâche la vie. Pour cela, elle va traverser une forêt sombre, rencontrer des personnages étranges qui ont perdu leur sérieux ou n’ont plus les pieds sur terre… au sens propre ! Elle va tenter de nombreuses techniques toutes plus farfelues les unes que les autres pour reprendre le contrôle sur cette masse sombre… Lire la suite

L’anniversaire de Kim Jong-Il

L’ANNIVERSAIRE DE KIM JONG-IL, par Aurélien Ducoudray (scénario) et Mélanie Allag (dessin) (Delcourt, 2016, coll. Mirages)

anniversaire-kim-jong-il

Jun Sang a 8 ans et est très fier de son pays. Il vit en Corée du Nord, et participe avec les autres enfants de son âge à la propagande du pays le plus fermé du monde. Jun Sang est d’autant plus fier que le 8 février, jour de l’anniversaire du dirigeant, c’est aussi son anniversaire. Alors même si ce n’est pas lui qui n’est pas mis en avant, le jeune garçon est tout de même particulièrement fier d’être là parmi le peuple. Mais lorsque ses parents, supportant de moins en moins le régime, décide de fuir vers la Chine, il les suit avec sa soeur aînée, mais la famille est capturée et envoyée dans un camp de travail… Lire la suite

Nora

NORA, par Léa Mazé (Les éditions de la Gouttière, 2015)

Nora a sept ans en 1975, lorsque ses parents déménagent. Mais pour se simplifier la corvée des cartons, les parents décident de confier leur fille à son oncle Lucien, un agriculteur veuf, pour que celle-ci puisse passer de vraies vacances à la campagne. Bougonne, la fillette ne veut pas rester là, et dit à peine bonjour à son oncle et au-revoir à ses parents. C’est la chatte de la ferme, Minette, qui va permettre à la fillette de s’ouvrir à la vie à la ferme. Et c’est aussi depuis les branches d’un grand arbre que Nora observe les alentours, dont les longues heures que passe une vieille dame célibataire sur un banc. Nora se demande pourquoi cette personne âgée n’a pas d’amoureux, et questionne son oncle sur de grandes questions philosophiques….

Voici un bien joli album dans un petit format facile à prendre en main, que j’ai emprunté parmi les nouveautés de la bibliothèque, après avoir lu de nombreuses critiques enthousiastes sur les blogs. Et bien, je fais moi aussi partie des lecteurs conquis. J’ai dévoré cet album, dont les agréables dessins sont dans les tons sépias. Les traits crayonnés donnent parfois des portraits pas toujours réalistes (les formes du nez de Nora et de son oncle sont assez irréalistes), mais cela passe complètement dans le récit, et lui donne un petit côté hors du temps. Je crois qu’il s’agit du premier album de cette jeune auteure, et il faut avouer qu’elle a un sacré talent pour créer un univers intimiste et agréable. Le dessin est très joli, très fin, tout en poésie et en douceur. Les passages fantastiques sont dans les tons bleus froids, pour les distinguer du réel. Cet aspect passe très bien dans l’histoire, et ajoute de la poésie. Vous l’aurez certainement compris, cet album est une véritable petite pépite que l’on savoure en prenant son temps. Au niveau du scénario, j’ai beaucoup aimé les questions quasi philosophiques de Nora sur l’existence, la naissance, la vie, la mort, l’amour. Elles sont touchantes de naïveté et de fraîcheur, au point de désarçonner son oncle qui ne sait quoi répondre, entre imaginaire et réalisme. D’ailleurs, ses réponses suscitent parfois le sourire, tellement elles sont tordues… Voici donc là une bien jolie découverte, que je mettrai très certainement sur la liste des acquisitions pour les élèves. En effet, j’ai très envie de faire partager cet album à d’autres !

A partir de 7 ans selon l@BD.

On en parle (beaucoup) sur les blogs : Au milieu des livres, Mille et une frasques, Livresse des mots, La bibliothèque de Noukette, D’une berge à l’autre, Des vertes et des pas mûres, Temps de livres, Promenades et méditations

Premières planches à voir sur Digibidi.

Cet album participe à , cette semaine chez Yaneck.