Romans jeunesse

Dix [roman]

DIX, par Marine Carteron (Rouergue, 2019, coll. DoAdo Noir)

dix

Dix personnes, trois adultes et sept adolescents, se retrouvent sur une île déserte pour participer à un programme de télé-réalité. Tous viennent du même lycée, et pensent être sélectionnés pour leurs capacités physique ou intellectuelles : ainsi on a un surdoué, un ado très littéraire, un ancien enfant star, une championne de natation… Ils sont encadrés par un ancien policier, une ancienne infirmière scolaire et une prof de lettres, aussi mère d’un candidat… Mais avant le départ, le directeur de l’école est retrouvé assassiné. Ce n’est que le début des assassinats… Tous vont mourir de façon plus ou moins violente sur cette île perdue et inaccessible… Mais qui est l’auteur de ces meurtres ? Et pourquoi sont-ils tous regroupés là ?

Lire la suite « Dix [roman] »

BD engagée

Dessinateurs de presse [hommage aux dessinateurs de Charlie Hebdo]

DESSINATEURS DE PRESSE : ENTRETIENS AVEC CABU, CHARB, KROLL, LUZ, PETILLON, SINE, WILLEM ET WOLINSKI, par Numa Sadoul (Glénat, 2014)

Interviews de grands dessinateurs de presse belge ou français réalisées depuis 2006, sur leur métier, la satire, la caricature, la liberté d’expression, les scandales qui ont émaillé leurs carrières… Parmi ces dessinateurs, trois faisaient partie de l’équipe de Charlie Hebdo décimée le 7 janvier 2015 : Cabu, Charb et Wolinski.

Voici un ouvrage que j’ai lu (en partie seulement) dans le cadre de l’hommage organisé aujourd’hui sur la blogosphère, une semaine après l’horrible attentat dont ont été victimes des dessinateurs et journalistes de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo ainsi que d’autres français anonymes, lors de ce qui était le premier des trois jours de terreur qu’a connus la France en ce début janvier 2015. Difficile pour moi de trouver un ouvrage d’un des dessinateurs disparus que ce soit en bibliothèque ou en librairie, donc je me suis rabattue sur ce documentaire, le seul ouvrage qu’il restait dans ma petite librairie locale… 213 pages d’interviews ponctuées de fiches d’identité des auteurs (remplies le plus souvent avec humour) et de nombreux dessins de presse (sourcés et datés uniquement en fin d’ouvrage, ce qui est un peu dommage). Environ 25 pages d’interview par dessinateur, cela donne un livre dense et riche d’informations, qui ne peut se lire d’un seul trait, mais plutôt par « touches ». J’ai parcouru uniquement pour l’instant les interviews des trois dessinateurs disparus, et j’ai réellement appris plein de choses sur Charlie Hebdo et Hara Kiri, sur le processus de création d’un dessin de presse et sur la façon dont on considérait la presse dans les années 1960 et ensuite… Les questions des menaces et des risques sont aussi posées sans détour, de même que celles sur l’engagement politique. Les interviews sont retranscrites telles quelles et on a presque l’impression de les entendre répondre, d’entendre les intonations… puisque le style est très oral parfois. Je crois que je continuerai très bientôt avec les autres interviewés de ce livre, pour voir comment eux aussi, actuels ou anciens de Charlie Hebdo ou d’autres titres de presse, voient la liberté d’expression au 21ème siècle.

Dessinateurs de presse est, encore plus après les événements tragiques de la semaine dernière, un ouvrage à placer en première ligne dans sa bibliothèque.

A partir de 15 ans selon l@BD.

Plus d’infos sur cet hommage de la blogosphère sur l’article consacré sur « Chroniques de l’invisible », le blog de Yaneck.

Voir sur le site l@BD la (très courte) sélection hommage à Charlie Hebdo.

Pour cette journée spéciale dessinateurs de Charlie Hebdo, allez voir les avis et articles des autres blogueurs :