Albums jeunesse

100 ans [album jeunesse]

100 ANS, Tout ce que tu apprendras dans la vie, par Heike Faller (scénario) et Valerio Vidali (dessin) (Seuil/Editions du sous-sol, 2019)

006875649Récit en dessins et en courtes phrases de ce que l’on va apprendre au cours de sa vie, de 0 à 99 ans, depuis la naissance où on découvre le monde autour de soi, jusqu’à la vieillesse où on réalise que le temps file très vite et où les pensées d’une mort prochaine se font plus fréquentes… Lire la suite « 100 ans [album jeunesse] »

BD fait de société

La nuit est mon royaume

LA NUIT EST MON ROYAUME, par Claire Fauvel (Rue de Sèvres, 2020)

007420723Nawel et Alice sont amies depuis leur adolescence, lorsqu’Alice est venue habiter dans la même résidence que Nawel. Au départ, leur relation est tendue, Alice n’ayant pas les codes vestimentaires et de comportement de la vie à Créteil. Mais progressivement, les deux jeunes filles s’enrichissent mutuellement de leur culture : Alice fait découvrir Paul McCartney, la pop et le rock, tandis que Nawel lui apporte la sécurité de la vie en banlieue, la défendant quand il le faut. Les deux adolescentes forment un duo original, et vont même jusqu’à monter un groupe de musique. Jeunes adultes, leurs chemins pourtant se séparent, Nawel ne vivant que pour la musique, alors qu’Alice se met en couple, ne croyant plus au succès de leur formation musicale… Mais cette séparation amicale ne serait-elle que temporaire ? Lire la suite « La nuit est mon royaume »

Romans jeunesse

Boom [roman]

BOOM, par Julien Dufresne-Lami (Actes sud junior, 2018, coll. d’une seule voix)

boom

Etienne, fêtard, a pour meilleur ami Timothée, au caractère opposé au sien : gentil, bien éduqué, posé. En terminale, ils participent tous deux à un voyage scolaire à Londres, et la vie de Tim s’arrête sur un pont, fauché par une voiture conduite par un fou de Dieu. On suit Etienne qui parle à son ami disparu, cherche les mots et évoque l’absence, les souvenirs, les éclats de rire passés…

Lire la suite « Boom [roman] »

BD fait de société, BD fantastique

Luisa ici et là

LUISA ICI ET LÀ, par Carole Maurel (La Boîte à bulles, 2016)

luisa

Luisa, adolescente, prend le bus et met ses écouteurs. Elle arrive au terminus et se voit obligée de sortir. Mais elle ne reconnaît pas l’endroit… Elle est totalement perdue, et réalise qu’elle est à Paris, mais pas dans son époque… Après avoir en vain tenté d’utiliser sa télécarte, elle se rend dans un café où elle achète une nouvelle carte qu’elle veut payer en francs… Elle y rencontre Sasha, qui va l’aider et l’héberger provisoirement. Elle va même l’aider à retrouver sa tante parisienne, la seule personne que Luisa prétend connaître sur place. Il s’avère que la tante habiterait juste à côté de chez elle, mais à sa place, c’est une autre Luisa qui l’accueille. Il s’avère que Luisa l’adolescente va rencontrer la Luisa adulte, et que ce qu’elle est devenue ne va pas spécialement lui plaire…

Lire la suite « Luisa ici et là »

BD fait de société, BD sentimentale

Le chemisier

LE CHEMISIER, par Bastien Vivès (Casterman, 2018)

005540529Séverine est étudiante sur Paris, et vit avec son compagnon. Sa vie est banale, tout comme son couple : d’ailleurs, son ami ne la regarde même plus, tout passionné qu’il est par la technologie et ses amis… Séverine, discrète voire même effacée, ne dit rien et attend que ça passe. En parallèle de ses études, elle garde une petite fille, pour gagner de quoi financer ses études. Mais après une soirée où Eva lui a vomi son repas dessus, le père de la fillette lui prête un chemisier de sa femme, et dès lors, tout change dans la vie de Séverine : à la fac, elle ne passe plus inaperçue, que ce soit de la part des autres étudiants ou du prof de littérature. Les hommes se retournent sur elle dans la rue… Ce chemisier lui fait prendre confiance en elle,  la jeune femme se révèle et reprend sa vie en main…

Lire la suite « Le chemisier »

Romans jeunesse

P’tit gros [roman]

P’TIT GROS, par Benoît Grelaud (Fleurus, 2017)

p-tit-gros-18679-300-300Axel vit seul avec sa mère et son grand frère Tony, depuis que leur père les a abandonnés. La vie de la famille n’est pas facile, la mère cumulant les emplois pour parvenir à joindre les deux bouts. A l’école, la situation d’Axel n’est pas plus facile, il est harcelé par Edouard et sa bande, qui lui reprochent son surpoids. Tony l’aide parfois à se sortir de situations compliquées, mais globalement Axel est seul, et se réfugie dans la nourriture pour cacher son mal-être. Un jour, au collège, il fait la rencontre de Julie, qui va aussi l’aider à s’en sortir et à dépasser les épreuves que la famille va traverser… Son frère va aussi l’initier à la boxe, un sport dans lequel il va se découvrir… Lire la suite « P’tit gros [roman] »

Romans jeunesse

Comme un frère [roman]

COMME UN FRÈRE, par Françoise Jay (Bayard, 2016)

comme un frèreLorenzo a dix-huit ans et six soeurs avec lesquelles il s’entend bien. Apprenti menuisier, il est le seul homme de la famille depuis que son père est décédé accidentellement. Gaspard, un an de plus, est quant à lui en études supérieures de maths, plus par volonté paternelle que par réelle volonté personnelle. Les deux jeunes hommes se rencontrent dans une chambre d’hôpital où ils sont voisins, Lorenzo suite à un vol de scooter qui a mal tourné, Gaspard suite à une tentative de suicide en sautant d’un immeuble… Au départ muet, Gaspard va s’ouvrir, et les deux vont se découvrir une amitié très forte. Leur projet en commun de théâtre, l’un en tant que décorateur, l’autre en tant que comédien, va naître dans cette chambre, puis perdurer ensuite une fois leur séjour terminé… Lire la suite « Comme un frère [roman] »

BD sentimentale

Premières vendanges

PREMIÈRES VENDANGES, par Wandrille (scénario) et Anne-Lise Nalin (dessin et couleurs) (Delcourt, 2014)

Quelque part en Bourgogne, dans la commune de Mercurey, trois copines, Inès, Laetitia et Caroline, se retrouvent pour deux semaines de vendanges. Au programme, travail dans les vignes, découverte du bizutage mais aussi soirées arrosées et rencontres amicales ou plus si affinités.. C’est pour les trois jeunes femmes une sorte de rite initiatique, qui va faire se révéler la vraie nature de chacune… Lire la suite « Premières vendanges »

BD fait de société

En avant toute ! Oui, mais vers où ?

EN AVANT TOUTE ! OUI, MAIS VERS OÙ ?, par Juliette Baily (Jean-Claude Gawswitch éditeur, 2010)

Autobiographie d’une jeune adulte qui vient de fêter ses 26 ans avec sa famille et son amoureux, et qui se cherche professionnellement. Les rencontres au café avec ses meilleures amies lui font réaliser qu’elle n’a pas trop d’ambition, qu’elle n’ose pas se lancer, mais surtout qu’elle ne sait pas vraiment ce qu’elle veut faire dans sa vie… Ses parents, avec leurs questions plus ou moins franches, lui font comprendre qu’il faudrait qu’elle se case, mais elle ne trouve que des petits boulots dans lesquels elle ne se plaît pas. Alors elle se décide à faire de l’illustration, mais se rend compte que son réseau n’est pas très développé…

Voici un album choisi encore une fois au hasard dans les rayonnages de la bibliothèque. Je ne m’attendais pas à une réflexion autour du monde professionnel, mais (sans doute est-ce dû à la couverture rose) plus à une typique histoire de filles. Le propos n’est pas inintéressant, loin de là, il reflète bien le questionnement de tout jeune adulte une fois les études terminées et qu’il faut se lancer dans le grand bain de la vie professionnelle. Par contre, j’ai eu un peu de mal à m’attacher à l’héroïne que j’ai trouvée trop indécise et immature par rapport à son âge. Cela m’a donné l’impression qu’un beau jour, elle se réveillait et se rendait compte tout à coup qu’il allait lui falloir trouver un boulot et devenir enfin adulte. Bref, le personnage ne m’a pas trop plu, mais je dois reconnaître à l’auteur le mérite de raconter ses doutes et ses questions existentielles, avec parfois un trait d’humour. Concernant le trait, je dois avouer que le dessin est parfois trop simple à mon goût. Cela fait globalement assez brouillon, typiquement dans le style girly, mais ne m’a pas rendu la lecture spécialement aisée. J’ai donc un avis mitigé sur cet album, qui ne restera pas dans les annales, mais qui permet de passer un bon petit moment tout de même.

Non mentionné sur l@BD, je dirais à partir de 15 ans.

On en parle sur les blogs : La bibliothèque du dolmen, Otium, Flo sur Madmoizelle

Quelques planches extraites de l’album à voir sur le site de l’auteur, l’éditeur ayant déposé le bilan en 2014.

Aller voir le site de l’auteure.

BD fait de société, BD sentimentale

Elisa

ELISA, par Nathalie Ferlut (Delcourt, 2010, coll. Mirages)

Fin des années 1980, Elisa vient de décrocher son bac, entourée de ses meilleurs amis, Daniel et Rachel. Rachel part pour ses études à Paris, tandis que Daniel reste dans leur petite ville de province pour travailler dans une boutique de disques. Elisa quant à elle poussée par sa mère, se retrouve dans une école de commerce qui ne lui plaît pas, mais n’ose affronter l’avis maternel. Le trio qui était inséparable au temps du lycée se sépare pendant une année universitaire, les liens se détendent, mais aux grandes vacances suivantes, Rachel revient et les relations reprennent timidement. Mais lorsque cette dernière meurt dans un accident de voiture, Elisa perd pied : elle part vivre sur Paris, en marginale, pendant plusieurs mois et sans donner de nouvelles à personne, puis revient et décide de vivre au gré des relations. En boîte, lors de la dernière soirée avec Rachel, elle avait « rencontré » Antoine, un homme plus âgé qu’elle, et le retrouve à son retour de la capitale. Une drôle de relation, entre amitié et amour, va se tisser entre eux deux, mais ce n’est pas du goût de tout le monde…

Encore un album choisi au hasard à la bibliothèque, comme souvent depuis quelques temps. L’album compte un peu plus de 100 pages et se lit agréablement. Je ne connaissais pas l’auteure avant, et je dois dire que son trait est très joli. Les portraits en peinture sont magnifiques, il suffit de voir la couverture pour s’en donner une idée. Son trait rend les personnages vivants, on les imagine bien prendre vie. L’auteur maîtrise bien ses personnages et on ne peut pas les confondre. C’est donc du tout bon au niveau du dessin, j’adhère. Au niveau du scénario, je suis un peu déçue car d’après la 4ème de couverture, il y aurait un lien avec la chute du mur de Berlin, mais peu de références à cet événement historique dans l’album, juste un peu sur la fin, mais sans forcément de lien clair avec notre héroïne.. Par contre, l’histoire se situe bien dans les années 1980, on voit bien qu’il ne s’agit pas d’une histoire actuelle avec les posters par exemple, et cet écart chronologique est intéressant, car il met une certaine atmosphère nostalgique dans l’histoire. Même si le scénario ne me marquera pas bien longtemps je pense, j’ai passé un bon moment de lecture avec cette jeune adulte qui se cherche, qui ne sait pas ce qu’elle fera « lorsqu’elle sera grande », et qui peut penser quelque chose et son contraire dans la même seconde ou presque. Son indécision signifie peut-être sa peur de grandir, mais elle est aussi indécise dans sa vie amoureuse : elle entretient une relation d’amour-amitié avec Daniel, l’ex de Rachel, et on ne sait pas non plus la nature précise de sa relation avec Antoine… Une jeune fille qui se cherche, pour une histoire au final intéressante mais pas inoubliable…

A partir de 15 ans selon l@BD.

On en parle sur les blogs : Le blog BD de Madmoizelle, Echappées Saxaoul, Tamaculture, Blog Bd Sud-Ouest

Interview de l’auteure à lire sur Bodoi.