L’odyssée d’Hakim, tome 2

L’ODYSSÉE D’HAKIM, tome 2 : DE LA TURQUIE À LA GRÈCE, par Fabien Toulmé (Delcourt, 2019, coll. Encrages)

hakim2Suite du tome 1. Hakim raconte à l’auteur de bandes dessinées Fabien Toulmé le long chemin qu’il a parcouru depuis sa Syrie natale, en passant par de nombreux pays. C’est en Turquie qu’il devient père d’un petit Hadi avec sa femme Najmeh. Mais alors que sa belle-famille peut partir légalement en France, Hakim demande à Najmeh de partir aussi puisqu’elle le peut et que cela facilitera leur regroupement ensuite. Hakim reste donc avec son jeune fils en Turquie, tout en essayant de travailler tant bien que mal, et en gardant espoir de retrouver sa femme prochainement. Mais cela ne va pas se passer si facilement : administrativement, c’est un labyrinthe sans nom… Par dépit et las d’attendre une décision qu’il pense de plus en plus improbable, Hakim décide de tenter la traversée sur un canot… Lire la suite

Les beaux étés, tome 2 : Les calanques

LES BEAUX ÉTÉS, tome 2 : LES CALANQUES, par Zidrou (scénario) et Jordi Lafebre (dessin) (Dargaud, 2016)

beaux étés 2Suite du tome 1, mais pas une suite chronologique traditionnelle. En effet, on retrouve la famille belge Faldérault en 1969, soit quatre ans avant le tome 1, alors que le père est sur un projet de cow-boy vengeur à quatre bras et que sa famille attend qu’il ait terminé pour partir en vacances en Renault 4L… Comme chaque été, direction le sud de la France pour cette famille légèrement déjantée, qui plante sa tente de façon sauvage et se retrouve de façon fortuite au beau milieu d’un jardin. La rencontre avec les propriétaires d’origine méditerranéenne les amène dans un lieu secret, à savoir une calanque dissimulée aux yeux des touristes et dotée d’une modeste cabane. Les vacances s’annoncent magiques dans ce lieu unique… Lire la suite

Refuges [roman]

REFUGES, par Annelise Heurtier (Casterman, 2015)

En 2006, Mila, adolescente romaine, passe ses vacances d’été sur l’île familiale de Lampedusa, en Méditerranée. Le temps s’écoule lentement sous la chaleur estivale, et Mila ne veut pas spécialement passer du temps avec ses parents, particulièrement sa mère aux tendances dépressives depuis le décès de son petit frère lors d’un mois de juillet précédent. Elle craint plus que tout la date anniversaire d’ailleurs… alors quand Paola, la nièce de la gardienne de la maison et amie de la famille lui propose de passer du temps avec elle et ses amis, Mila accepte de suivre cette jeune fille qui a tout pour elle. Elle va passer de beaux moments sur cette île paradisiaque, pour tenter de surmonter sa situation… En parallèle de ce récit d’été, des Erythréens tentent de quitter leur pays qui vit sous la dictature pour rejoindre le nord de l’Afrique et ensuite la terre promise, l’Europe, en atteignant dans un fragile zodiac l’île de Lampedusa, aussi surnommée « l’île du Salut » par ses habitants… Mais leur parcours pour vivre en liberté s’avère semé d’embûches…  Lire la suite

Ulysse

ULYSSE, par Christine Palluy et Benjamin Adam (Milan, 2011, coll. BD kids)

ulysse

Récit en cases et en bulles de certaines étapes du voyage d’Ulysse relaté dans l’Odyssée, de Troie jusqu’à son retour à Ithaque auprès de sa Pénélope 20 années plus tard. Tout le périple du personnage n’est pas raconté : une introduction place notre héros dans le contexte, et on a aussi une carte, claire et instructive pour situer les actions. Le choix de dessiner tel épisode ou de tel autre n’est pas expliqué. Ceux qui ne sont pas représentés graphiquement sont racontés en une dizaine de lignes, entre deux épisodes. Ainsi, par exemple, pas de Lotophages, ni de Phéaciens, mais le cheval de Troie, les cyclopes, les sirènes, Circé, Calypso… Lire la suite

Marina, tome 1 : Les enfants du Doge

MARINA, tome 1 : LES ENFANTS DU DOGE, par Zidrou (scénariste) et Matteo (dessin), (Dargaud, 2013)

1342, nous sommes à Venise. La puissante cité marchande méditerranéenne décide de procéder à l’échange de la fille du Doge contre le fils du sultan turc, preuve de leur alliance et leur bonne volonté. Mais cette action diplomatique est contrariée par les plans de pirates grecs qui ont tué le fils du sultan et prennent en otage Marina, fille du Doge. Ce qui n’était pas prévu, c’était que le fils du Doge, Zuane, serait aussi sur le bateau prévu pour l’échange. Alors les pirates grecs capturent aussi le jeune fils du Doge, et emmènent le frère et la soeur à Doulopolis, la cité des otages, une île perdue au milieu de la mer Egée… Là, ils vont connaître le pire : maltraitance, viol, torture… en attendant que la cité de Venise paie la rançon exigée par les pirates… En rentrant à Venise, Marina est changée et envoyée de suite au couvent… De nos jours, dans cette même cité de Venise assaillie désormais par les touristes, trois passionnés de l’histoire de la cité se retrouvent. Parmi eux, un professeur qui a pour projet d’exhumer une épave avec dessus une sirène. Mais avec cette découverte, les Vénitiens pensent que la fin de la cité est proche, une malédiction s’abattrait sur la ville… Mais pourquoi Marina est-elle crainte comme cela, près de 700 ans après sa disparition ?

Voici un album choisi au départ uniquement pour son scénariste. Je ne savais pas à quoi m’attendre, j’ai peu vu cet album sur les blogs de lecteurs que je fréquente. Ici, point d’histoire réaliste, mais plutôt une fresque historique avec un brin de fantastique. Je dois dire que les premières pages commençaient bien : les représentations de Venise sont magnifiques, très détaillées. Mais après, j’ai vraiment eu du mal : je n’ai pas aimé le dessin, surtout les portraits, qui n’embellissent pas les personnages. Marina et Zuane ont des yeux exorbités. Certains personnages de notre époque font presque peur, avec leur sourire menaçant. La servante de Marina elle aussi fait parfois un peu peur, à un moment j’ai même cru apercevoir le sourire du Joker sur son visage… 😉 Heureusement qu’il y a dans le récit quelques jolis décors de Venise, et que les bateaux sont particulièrement bien représentés, car je trouve que certaines cases laissent à désirer, on a parfois l’impression de n’avoir qu’un crayonné en couleur, car ces cases-là ne font pas terminées, et encore parfois les couleurs sont elles aussi décevantes. L’histoire met du temps à démarrer, j’ai dû m’y reprendre à plusieurs fois, mais au final cette histoire de pirates est assez intéressante. Pour moi, le scénario sauve clairement les carences du dessin. Il y a pas mal d’allers-retours entre le 14ème et le 21ème  siècle, et cet album fait se poser un certain nombre de questions : Qui est Marina ? Pourquoi est-elle crainte à son époque, mais aussi maintenant ? Que se passe-t-il dans la Venise actuelle, serait-ce la fin de la cité à cause de la découverte de la Pantegana ? Ceci n’est que le premier tome, et pose donc les bases de l’intrigue. A voir si je lis le suivant ou pas mais de toute façon, il n’est pas encore sorti.

A partir de 13 ans selon l@BD.

On en parle sur les blogs : Un amour de BD, Noukette, A voir à lire, Samba BD

Premières pages à lire sur le site de l’éditeur.