Romans jeunesse

Le poing levé [roman]

LE POING LEVÉ, par Simon Stranger (Bayard, 2019)

poingEmilie, 17 ans, est norvégienne et vit à Oslo. Elle aime faire les magasins avec sa meilleure amie et discuter des garçons. Mais un jour dans une boutique de vêtements, elle découvre un autocollant sur les étiquettes : « Prenez du plaisir à porter ce tee-shirt. Les esclaves qui l’ont cousu n’en ont pas eu. ». Elle discute avec celui qui l’a posé, Antonio, qui fait partie d’un petit groupe nommé « les sauveurs du monde » et qui veut faire changer les modes de consommation des pays occidentaux… Sans en parler à personne, Emilie s’implique dans ce petit groupe, en participant à des actions sur les vêtements, mais aussi sur le chocolat… Au même moment, Reena, douze ans, vit au Bangladesh et exerce le métier de couturière pour des grandes marques occidentales…

Lire la suite « Le poing levé [roman] »

Romans jeunesse

Ma chère sœur [roman]

MA CHÈRE SŒUR, par Alf Kjetil Walgermo (Bayard, 2018)

soeurEli Anne est norvégienne. A 16 ans, elle vient de perdre au printemps Amalie, sa sœur d’un an sa cadette. Les deux étaient inséparables, et Eli Anne se remet bien difficilement de cette absence. Aussi quand son père lui demande de supprimer la page Facebook de sa sœur, elle ne peut s’y résoudre, et décide de paramétrer le compte pour pouvoir lui écrire sans que les autres puissent la lire. Ainsi, elle va pouvoir écrire à sa sœur disparue ce qu’elle a sur le cœur, ses regrets mais aussi comment la vie continue sans elle, particulièrement comment son groupe de musique évolue… Lire la suite « Ma chère sœur [roman] »

Romans jeunesse

La chanson du nez cassé [roman]

LA CHANSON DU NEZ CASSÉ, par Arne Svingen (Magnard jeunesse, 2014)

chanson-nez-casseBart a 13 ans et vit seul avec sa mère, obèse, alcoolique et au chômage, dans un minuscule appartement d’une seule pièce. Né de père inconnu, il se questionne sur ses origines, et n’a obtenu de sa mère que le nom de son géniteur : John Jones. La situation familiale n’est pas rose, heureusement que sa grand-mère les aide un peu. Bart est du genre original : il aime l’opéra (alors que sa mère l’a inscrit à la boxe pour lui apprendre à se défendre), et d’ailleurs chante seul dans les toilettes de l’appartement pour ne déranger personne et ne pas avoir le trac. Un jour, des camarades l’entendent et lui demandent de participer à la fête du collège… Mais comme Bart perd sa voix lorsqu’il a le trac, il refuse tout d’abord avant de se raviser… Mais pour cela il va lui falloir combattre son angoisse… Lire la suite « La chanson du nez cassé [roman] »