La révolution dans la peau [roman]

LA RÉVOLUTION DANS LA PEAU, par Serge Rubin (Talents hauts, 2016, coll. livres et égaux +)

rc3a9volution-peau.jpg

Juillet 1789, à Basse-Terre, en Guadeloupe. Lucile, fille de planteur de canne à sucre, vit dans l’aisance, et est fiancé avec son voisin et ami d’enfance, Pierre Grandpré. Elle profite du système de l’esclavage très répandu dans l’île, qui compte 10000 blancs pour 90000 esclaves noirs. Elle ne considère pas les esclaves comme des êtres humains, et se moque même lorsque l’un d’entre eux est fouetté ou battu. Il n’y a que pour sa nourrice, Rose, qui l’a élevé, qu’elle a un peu de considération. Une fois mariée, Lucile doit obéir à son mari, lui aussi planteur et pro-esclavage. Alors quand on annonce qu’en métropole, une loi va abolir l’esclavage, les planteurs guadeloupéens se regroupent et décident d’envoyer un émissaire à Paris pour faire pression sur les députés de leur camp. Pierre est choisi, et Lucile insiste pour l’accompagner à la capitale, elle qui n’est jamais sortie de son île. Volontairement, elle omet de lui annoncer sa grossesse, mais c’est juste avant le départ que Rose lui donne un courrier qui va bouleverser son existence : Lucile, blanche de peau, est en réalité la fille de sa nourrice noire… Mais quelle sera la couleur de la peau de son enfant ? Et comment son mari, raciste convaincu, va-t-il réagir ?

Lire la suite

Publicités