Les sentinelles, tome 1

LES SENTINELLES, chapitre premier : juillet-août 1914, les moissons d’acier, par Xavier Dorison (scénario) et Enrique Breccia (dessin) (Delcourt, 2009)

sentinelles

Août 1914, alors que la guerre a tout juste commencé contre l’ennemi allemand, la France est sur le point de perdre la guerre. Côté francophone, il reste pourtant un espoir avec un projet secret, déjà testé quelques années auparavant en Afrique du Nord, mais qui s’était conclu par un échec. Les avancées scientifiques, la découverte du radium et les travaux d’un certain Féraud vont faire redémarrer le projet : il s’agit de créer un groupe de Sentinelles, des surhommes, hommes bioniques capables de lutter contre l’ennemi sans craindre les balles… Mais Féraud ne veut pas vendre son projet à l’armée, ayant déjà songé à la mauvaise utilisation de sa découverte. Mais quand il est gravement blessé lors d’une bataille, son invention sert de négociation pour lui sauver la vie…

Lire la suite

Publicités

Pluto, tome 1

PLUTO, tome 1, par Naoki Urasawa, Takashi Nagasaki et Osamu Tezuka (Kana, coll. Big Kana, 2010)

https://i0.wp.com/media.leslibraires.fr/media/attachments/large/5/0/2/000629502.jpgDans un monde futur où les robots sont de plus en plus intelligents et font partie intégrante de la société, Gesicht est un inspecteur de police qui fait partie d’Europol, la police de l’Europe. Il mène de front deux enquêtes : une sur la mort en Suisse du robot Mont-Blanc, unanimement apprécié, et l’autre sur la mort d’un humain, membre du groupe de défense des lois sur les robots. Les deux morts semblent semblables, on a à chaque fois retrouvé des cornes plantées dans leur crâne. Gesicht, qui est lui-même un robot ultra perfectionné, va découvrir que ce n’est que le début des meurtres des robots pacifistes les plus sophistiqués. Mais pourquoi cette disparition des robots ? Qui en veut aux machines ?

Voici le premier tome d’une série de 8 (qui s’est terminée le 1er juillet dernier, avec la sortie du dernier tome). Il s’agit d’une histoire dérivée d’un scénario du célèbre mangaka Tezuka, datant des années 1960. En fait, Urasawa se sert de Gesicht, un personnage secondaire du scénario d’Astro Boy, pour en faire le héros de cette histoire dérivée. Je ne connais pas l’histoire d’Astro Boy, mais j’ai trouvé ce premier tome particulièrement intéressant. Le début pose les bases de l’histoire, avec les meurtres et le contexte particulier (et futuriste) de l’histoire. Puis au fil des pages, on comprend que quelque chose d’énorme se prépare, sans pour autant en savoir plus. Le dessin d’Urasawa est toujours aussi agréable à suivre, et pour une fois, je n’ai pas retrouvé beaucoup de ressemblances avec ses séries précédentes (Monster ou 20th Century boys que je viens juste de terminer)… De plus, moi qui n’aime pas spécialement les histoires de science-fiction, j’ai bien accroché à cette histoire de robots, qui ont vraiment un côté humain surprenant. Bref, Pluto a tout d’une grande série, et je compte donc continuer bientôt !

A partir de 13 ans selon l@BD, site du CNDP.

On en parle sur les blogs de Blog-o-noisettes, de Yaneck, sur Bulles et Onomatopées et blog lecture jeune, et enfin chez Cronoslegend.

Voir aussi le site consacré à Urasawa, en français.