Albums jeunesse

100 ans [album jeunesse]

100 ANS, Tout ce que tu apprendras dans la vie, par Heike Faller (scénario) et Valerio Vidali (dessin) (Seuil/Editions du sous-sol, 2019)

006875649Récit en dessins et en courtes phrases de ce que l’on va apprendre au cours de sa vie, de 0 à 99 ans, depuis la naissance où on découvre le monde autour de soi, jusqu’à la vieillesse où on réalise que le temps file très vite et où les pensées d’une mort prochaine se font plus fréquentes… Lire la suite « 100 ans [album jeunesse] »

Romans jeunesse

Vivre ses vies [roman]

VIVRE SES VIES, par Véronique Petit (Rageot, 2020)

vivre ses viesGabriel est un ado plutôt banal, que personne ne remarque au collège, jusqu’au jour où à 13 ans, il passe comme tous les ados de son âge un test pour savoir combien de vies il possède. En effet, dans son monde, si on fait partie de 10% de la population, on peut avoir plusieurs vies bonus, sinon on est un.e mono-vie. L’avantage quand on a plusieurs vies, c’est qu’on peut prendre des risques sans craindres de mourir véritablement… Aussi l’ado passionné de saut en parachute va-t-il en profiter pour tenter de voler comme un oiseau en se jetant d’une falaise. Mais il va aussi faire « bon usage » de ses vies bonus en sauvant d’autres vies… Pourtant, il ne dévoile pas à sa mère les vies qu’il a gâchées un peu vite et ne lui dit pas que son compteur de vies restantes est plus bas que ce qu’elle croit… Il essaie de cacher la situation aussi à la psychologue du collège, avec laquelle il a rdv toutes les semaines avec tous les autres multi-vies de son établissement… Lire la suite « Vivre ses vies [roman] »

BD hors de nos frontières

Paul dans le métro

PAUL DANS LE METRO, par Michel Rabagliati (La Pastèque, 2005)

https://leslecturesdecaro.files.wordpress.com/2011/02/2a3e0-625968-gf.jpgRecueil de petites histoires de Paul à Montréal : dans les grands magasins, avec ses amis, dans son quartier… L’histoire se passe majoritairement dans les années 70, mais pas seulement. D’autres épisodes se déroulent alors que Paul est adulte et vit avec son épouse : « Paul à la quincaillerie », « Paul fait du ski »… Chacune des historiettes contient de l’humour, soit dans le dessin, soit dans le texte. Paul fait office d’observateur de la société, et remarque ses travers et ses spécificités. Les histoires sont parues le plus souvent d’abord de façon séparée, dans des journaux ou dans des magazines.

Voici un album d’une série que j’ai remarqué en librairie depuis la sortie de Paul à Québec, récompensé à Angoulême l’an dernier. Avant de lire le plus connu de la série, j’ai choisi d’en lire un autre, histoire de voir à quoi ça ressemble.

Je crois que je n’aurais pas dû commencer par cet album. En effet, je ne connais pas assez le personnage de Paul pour pouvoir me repérer dans ces petites histoires, pour savoir qui est qui… De plus, les histoires sont complètement séparées (autant en termes de personnages -sauf Paul- et de chronologie, pas souvent précisée ce qui n’aide pas spécialement à la compréhension). Le dessin est sympathique, trait assez rond mais tout en longueur, reconnaissable facilement. Il est en noir et blanc et cela suffit, la couleur aurait été superflue je pense. Le dessin me plaît bien en tout cas, à défaut de l’album en entier, assez décousu. A la fin, on a droit à un bonus, des « bloopers », des cases qui ont été coupées au montage final de l’album. C’est original je trouve, car c’est la première fois que je vois ça dans un album.

Malgré ce semi-échec dû à une incompréhension, cela ne m’empêche pas de penser que je vais continuer dans cette série.

C’est le seul album de la série « Paul » (dans l’ordre de parution, de 1999 à 2009 : Paul à la campagne / Paul a un travail d’été / Paul en appartement / Paul dans le métro / Paul à la pêche / Paul à Québec) qui n’a eu aucune récompense.

Non-mentionné sur la base BD du CNDP, je le conseillerais à partir de 13 ans.

Lire les avis sur le blog des jardins d’Hélène, sur Blogalire, et PauseKikine.

Voir le site perso de Michel Rabagliati.