Puisqu’il faut des hommes

PUISQU’IL FAUT DES HOMMES : JOSEPH, par Philippe Pelaez (scénario) et Victor L. Pinel (dessin et couleurs) (Bamboo, 2020, coll. Grand angle)

006952369Début des années 1960, quelque part en Mayenne, près de Château-Gontier et de Laval, Joseph Fournier revient chez lui après 28 mois en tant qu’engagé dans la guerre d’Algérie. Il a toujours raconté qu’il travaillait à l’état-major, donc qu’il aurait vécu la guerre dans un bureau. Ce n’est pas comme les autres jeunes hommes de la commune, dont 3 sont déjà morts là-bas. Seul Michel, le fils du cafetier, est encore vivant… Joseph passe pour un planqué aux yeux du village, alors que son frère, coureur cycliste à l’avenir prometteur, est coincé dans un fauteuil roulant et que le père refuse d’utiliser un tracteur qui lui simplifierait les travux agricoles… Pas facile pour lui de retrouver une place dans cette famille et ce village… Lire la suite