BD

Alexandrin ou l’art de faire des vers à pied

ALEXANDRIN OU L’ART DE FAIRE DES VERS A PIED, par Pascal Rabaté (scénario) et Alain Kokor (dessin) (Futuropolis, 2017)

alexandrinAlexandrin de Vanneville erre dans les rues, proposant sa poésie aux habitants qu’il choisit en fonction de leur intérieur. Cela lui permet de subsister chichement, mais sa passion reste toujours bien vivante. Un jour, au bord du fleuve, sa route croise celle de Kevin, un jeune garçon qui semble avoir fugué de chez lui. Les deux vont vivre au gré des rencontres, philosopher quelque peu sur le monde, travailler épisodiquement également… Ce périple sans véritable but va faire évoluer nos deux héros…

Voici un album vers lequel je ne serai pas allée seule, de mon plein gré, s’il n’avait pas été présenté de nombreuses fois sur des blogs que je suis grâce à la BD de la semaine. La couverture ne m’attirait pas franchement, et le titre à rallonge ne m’inspirait pas. Pourtant, cela aurait été une erreur de passer à côté, car la poésie qui s’en dégage met véritablement de bonne humeur. J’ai beaucoup aimé les paroles d’Alexandrin le bien-nommé, qui parle uniquement en vers, c’est toujours très bien trouvé et cela donne envie de lire à voix haute pour profiter des mots et de leur beauté.

Le dessin est en accord avec le texte, il a un côté peu fini que personnellement j’ai bien aimé. Les contours flous contribuent à l’ambiance poétique et légèrement hors du temps (même si la réalité se rappelle à eux assez souvent). Les couleurs ne sont pas agressives, et correspondent à l’ambiance feutrée, douce que les auteurs veulent faire passer. Il y a un côté mélancolique et nostalgique par moment qui rend ce héros attachant. Le duo vieil homme sage/ado au caractère bien trempé n’est pourtant pas neuf, souvent déjà vu dans des BD ou des films. Mais cela fonctionne bien tout de même, chacun apportant à l’autre. Ici c’est vraiment, pour moi, les dialogues sous forme de vers qui donnent toute l’originalité à cet album. Bref, une bien belle découverte, avec une histoire qui donne le sourire…

On en parle sur les blogs : La ronde des post-it, Délivrer des livres, Lecturissime, Au fil des plumes, D’une berge à l’autre

Extrait à voir depuis Izneo.

Cet album participe à labd bleu, et cette semaine c’est chez Moka que ça se passe !

27 réflexions au sujet de “Alexandrin ou l’art de faire des vers à pied”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s