Les collégiens [roman]

LES COLLEGIENS, par Colas Gutman (L’école des Loisirs, 2019, coll. Medium)

lescollégiensDébut septembre, Camille fait sa rentrée en sixième. Cela commence fort : il doit accompagner chez le CPE un élève qui vient de se faire confisquer son téléphone portable par le professeur principal de la 6e K. Ce n’est que le début de l’aventure du collège pour le jeune garçon qui va devoir trouver sa place, se faire aux cours changeant chaque heure, aux évaluations, aux profs et aux autres élèves…

Voici un roman lu cet été, et autant le dire tout de suite, je n’ai pas aimé. Je l’ai terminé parce qu’il fait partie du défi Babelio junior pour l’année scolaire qui s’ouvre, mais sinon je crois que je l’aurais abandonné avant la fin. J’ai trouvé que le récit faisait irréaliste, dès le début déjà, avec l’élève qui en 6e se fait prendre en cours en train de jouer avec son téléphone portable. Cela fait vraiment trop gros, et c’est le cas dans d’autres scènes du roman. Les dialogues sonnent irréalistes, et je ne crois pas que les 6e que je côtoie tous les jours vont se retrouver dans ce roman, assez éloigné de leur réalité de petit collège de campagne… Je n’ai pas été touchée par le narrateur, qui a un regard assez acéré sur les gens qui l’entourent, que ce soit sa famille (sa soeur et ses parents), que les profs ou encore ses camarades de classe qu’il affuble de surnoms assez ridicules. Je n’ai pas trouvé de ressemblance avec ce que je peux voir dans mon établissement (ou même avec ce que j’ai pu voir depuis 10 ans que je suis prof-doc en collège ou en lycée, en ville ou en campagne). Bref, un récit qui se veut drôle, mais qui pour moi est souvent tombé à plat. Seul point positif : les paragraphes sont courts, entrecoupés d’intertitres qui localisent ou datent le récit, et le texte est écrit assez gros, ce qui permet de tourner bien vite les pages et donc d’en finir avec ce livre, qui est le genre de roman qui ne me plaît pas du tout, mais il en fait pour tous les goûts… 

A partir de 12 ans selon Ricochet.

On en parle sur les blogs : Journal d’un éternel ado, Butiner des idées

Une réflexion sur “Les collégiens [roman]

  1. Mokamilla 12 septembre 2020 / 08:48

    Bon, j’avoue qu’en voyant la couverture, j’aurais pu deviner qu’il ne passerait pas par mes étagères. (Le délit de sale gueule, j’en conviens.) Et quand je lis ta chronique, le préjugé-pressentiment se voit confirmé.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s