BD

La formidable épopée de Steve Lumour

LA FORMIDABLE EPOPEE DE STEVE LUMOUR, par Fabcaro (Expé éditions, 2021)

steveSteve Lumour veut être humoriste, car il se croit très drôle… Mais son humour avec ses répliques cinglantes n’appartient vraiment qu’à lui… Il se pense être une grande star, et se présente comme tel lors d’un entretien pour entrer dans une agence artistique… va-t-il réussir à percer dans le milieu du show-biz ?

J’ai choisi cet album en bibliothèque, sur le seul nom de l’auteur (déjà lu ici sur Et si l’amour c’était aimer, Formica, Steak It easy…). Au départ j’ai été un peu déçue, les blagues tombant assez vite à plat, le fameux Steve Lumour en ayant plus dans son nom de famille (un pseudo pas du tout prétentieux, n’est-ce pas ?…) que dans la réalité. C’est un comique raté que nous présente Fabcaro et au départ, on a plutôt tendance à ne pas apprécier du tout ce personnage imbu de sa personne, trop sûr de lui, mais aussi très naïf par moment et qui se fait avoir… Sa mère est très fière de lui quoi qu’il fasse (même s’il n’apparaît pas au final dans la publicité qu’il a tournée, ou même si sa parodie de Barack Obama n’est pas reconnaissable…) et c’est cela qui est drôle : j’ai préféré les personnages secondaires au héros de cet album. Bref, cela a mis un peu de temps avant que je trouve cet album drôle.

Graphiquement, le dessin est tout à fait reconnaissable, de type humoristique avec des « gueules » de personnages dessinées en quelques traits et l’absence partielle de décors (quelques meubles ou quelques objets seulement). Le gaufrier est souvent redondant, avec 9 cases (3 par 3), mais les cases ne sont pas toujours marquées, ce qui casse l’effet répétitif. 

Il y a une voix off qui s’adresse au lecteur au début de quelques historiettes, en valorisant au maximum Steve Lumour, comme une très mauvaise pub pourrait le faire (d’autant plus que le cadre de ce texte est sous forme d’étoile (comme pour les promos), ce qui donne encore plus une image négative de l’humoriste au final), . 

Bref Fabcaro parvient à nous intéresser au devenir de ce comique raté, star has-been à l’humour plus que démodé… Même si ce ne sont pas de grands éclats de rire, mais plutôt des sourires plus ou moins francs qui arrivent à la lecture de cet album, La formidable épopée de Steve Lumour fut pour moi une sympathique découverte même si pas un coup de cœur…

A partir de 13 ans selon L@BD.

Un court extrait à voir sur Bandedessinee.info.

On en parle sur les blogs : je n’ai pas trouvé d’avis… 😦

Cet album participe à bd, aujourd’hui chez Noukette qui nous ouvre les portes de sa bibliothèque pour partager nos découvertes bullesques…

16 réflexions au sujet de “La formidable épopée de Steve Lumour”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s