Romans jeunesse

Encore plus de bonheur [roman]

ENCORE PLUS DE BONHEUR, par Rachel Corenblit (Rouergue, 2017, coll. DoAdo)

corenblitOn retrouve Angela, l’héroïne de Que du bonheur ! dans cette nouvelle année, où elle redouble sa 2nde, où son père décide de devenir vegan et où sa mère s’est mise en couple avec une femme qui tente de bien s’entendre avec elle. Son grand-père chez qui elle a passé une partie de l’été, dans un coin perdu de l’Ariège, décède, et au lycée, un garçon de sa classe la colle de façon intempestive alors qu’elle souhaite seulement être invisible et ne plus avoir à supporter ce « boulet » qui commet catastrophe sur catastrophe, comme elle… La vie d’Angela n’est pas plus facile qu’avant, bien au contraire !

J’avais passé un agréable moment avec le tome 1, et même si ce n’était pas un coup de cœur absolu, je me suis laissée tenter par cette suite assez courte (environ 150 pages). Bon, c’est toujours sympa à lire, quelques passages sont particulièrement drôles, mais ce n’est pas non plus le roman de l’année. Les situations rencontrées par Angela peuvent néanmoins se retrouver dans la vie des ados lecteurs de ce titre (en espérant pour eux qu’il y ait moins de péripéties en si peu de temps quand même !), et puis l’aspect journal intime (avec des petits mots ou des smileys dans les marges et les espaces libres) est original et sympa à lire (le texte n’est pas manuscrit comme dans « journal d’un dégonflé » par exemple).

Tout comme le tome 1, ce volume se déroule sur une année, d’une rentrée scolaire à une autre. On retrouve les personnages du tome 1, avec un an de plus, des comportements parfois différents. Le rythme du texte est assez régulier, les événements s’enchaînent mais ne se superposent pas non plus : Angela voit son père devenir vegan limite extrêmiste, sa mère se met en couple avec une femme et essaie de tout faire pour que les deux s’entendent bien, le grand-père disparaît, le boulet de sa classe a l’air très attaché à elle, alors qu’elle pas du tout… Cela passe bien dans la lecture, d’autant plus qu’Angela est dotée d’un solide sens de l’humour et de la dérision qui font se tourner les pages aisément. A la fin de ce tome, cela s’accélère avec les vacances d’été et on s’accroche vraiment à Angela, qui change d’avis comme de chemise (ou presque) sur les gens, mais qui est tout de même attachante (on pourrait parfois dire « attachiante » quand même). J’ai bien aimé cette fin, même si je m’en doutais depuis quelques chapitres déjà.

Voici donc un roman léger, assez drôle et relativement réaliste qui pourra plaire aux ados à partir de la 4e. J’espère maintenant qu’il y aura un tome 3, pour savoir comment va Angela en classe de 1ère !

A partir de 13 ans selon Ricochet.

On en parle sur les blogs : Mes pages versicolores, Méli-Mélo de livres, Cathulu, Aperto libro, Encres vagabondes, Chez Clarabel

Extrait à lire depuis le site de l’éditeur

5 réflexions au sujet de “Encore plus de bonheur [roman]”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s