Chaque jour Dracula

CHAQUE JOUR DRACULA, par Loïc Clément et Clément Lefèvre (Delcourt jeunesse, 2018)

draculaDracula est un petit garçon harcelé dans son école. Taiseux à la maison, il n’ose avouer à son père les brimades qu’il subit quotidiennement, s’en sentant en partie responsable. Différent des autres à cause de sa peau clair qui l’empêche d’aller jouer dans la cour avec les autres, à cause aussi de ses yeux rouges et de ses dents longues, des enfants de l’école s’en prennent souvent à lui, sans que les adultes ne s’en rendent compte. Le jour où Dracula avoue à son père ce qui se passe, celui entre dans une colère noire, puis décide, de façon plus posée, d’aller en discuter avec la maîtresse, Madame Stoker…

Encore un album découvert lors de la BD de la semaine ! Décidément, que de belles découvertes je peux faire grâce à ces blogueurs qui participent le mercredi à présenter sur leurs blogs respectifs des albums de bande dessinée ! Cet album jeunesse au dessin très agréable parle d’un sujet de plus en plus présent en BD : le harcèlement scolaire (j’ai déjà lu sur ce thème Seule à la récré [pas sur le blog] ou encore Mots rumeur mots cutter). L’angle choisi est original, en choisissant comme héros le célèbre vampire Dracula avant qu’il ne devienne célèbre. Mais nul doute que chaque jeune lecteur pourra s’identifier derrière ce personnage. D’autant plus qu’il y a de l’humour dans cet album : par exemple le père est végétarien (le comble pour un vampire normalement suceur de sang !), ou le héros a une bien jolie répartie. J’ai beaucoup aimé les dessins des expressions mimées par le docteur (le cœur lourd = un cœur dans les bras, l’estomac noué littéralement dessiné…), cela donne un côté poétique à cette histoire, alors que le thème est tout de même assez lourd…

L’histoire est fluide, et sonne vraie dans la réaction face au harcèlement. Le parent n’est pas oublié dans l’histoire. Au départ, il donne des conseils, puis voyant le non-effet, il va agir. Allant même jusqu’à crier, mais se rendant vite compte que cela ne sert à rien, il va aider son fils à trouver une solution ensemble pour que le jeune garçon reprenne confiance en lui. Il y a même le rendez-vous à l’école avec l’institutrice, qui s’appelle (comme par hasard !) Mme Stoker…

Le trait de Clément Lefèvre (déjà lu dans L’épouvantable peur d’Epiphanie Frayeur) dans cet album est tout de suite reconnaissable dès les cheveux de la première planche. Au départ, j’ai cru une fraction de seconde qu’il s’agissait du même personnage que pour Epiphanie Frayeur ! C’était juste que le style est vraiment proche. Les personnages sont tous différents les uns des autres, gros nez contre petits nez, blonds contre bruns… on ne peut pas les confondre. Le trait est doux (contrairement aux propos), tout comme les couleurs, bien jolies et nuancées.

Bref, voici là un bien bel album, sans défaut si ce n’est celui qu’on aimerait bien de nouveau retrouver le personnage de Dracula sous la plume et le trait de ces deux auteurs de talent… Une totale réussite, à avoir dans tous les CDI et les bibliothèques d’école !

Non mentionné sur l@BD, mais je dirais à partir de 8 ou 9 ans !

Premières planches à voir sur Izneo.

On en parle sur les blogs : La bibliothèque de Noukette, Au milieu des livresVivreLivre, Bloguiblogas

Cet album participe à labd bleu, cette semaine chez Moka au milieu des livres !

Publicités

13 réflexions sur “Chaque jour Dracula

  1. jacquesviel 23 janvier 2019 / 08:24

    Un album adoré et chroniqué par Nathalie sur « Un Amour de BD ».

    J'aime

  2. Soukee 23 janvier 2019 / 09:34

    Il semble faire l’unanimité celui-là, et toutes les semaines quelqu’un vient enfoncer un clou. 😀

    J'aime

  3. Jérôme 23 janvier 2019 / 12:56

    Ce serait une bonne idée d’imaginer une autre histoire de ce petit Dracula.

    J'aime

  4. Natiora 24 janvier 2019 / 08:33

    Il doit être super cet album. Mais j’ai vraiment du mal avec l’univers des vampires…

    J'aime

  5. Blandine 25 janvier 2019 / 08:14

    Un bien bel album je confirme (ça me plaît à moi que le papa soit végétarien 😀 )

    J'aime

  6. saxaoul 25 janvier 2019 / 12:22

    Je l’ai beaucoup aimé cet album et les retours des jeunes sont plutôt bons. Certains lecteurs adultes ne voient pas trop l’intérêt du personnage de Dracula et trouvent le dénouement trop facile. Quand j’en ai parlé à une élève pour avoir son avis, elle m’a répondu : « C’est normal, c’est Dracula » en sous-entendant qu’il a des pouvoirs que n’ont pas les humains.

    J'aime

  7. faelys 25 janvier 2019 / 15:53

    comme toi je déborde d’idées d’achats en lisant les billets des BD du mercredi ! je suis encore une fois convaincue par celui-ci, et il sera dans une prochaine commande pour le CDI, assurément !

    J'aime

  8. nathaliesci 28 janvier 2019 / 19:36

    ça ne m’attire pas plus que ça à vrai dire… Je lis assez peu de bd jeunesse…

    J'aime

  9. Bouma 5 février 2019 / 12:30

    j’ai adoré également la manière dont est traité le sujet !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s