BD sentimentale

Prends soin de toi

PRENDS SOIN DE TOI, par Grégory Mardon (Futuropolis, 2017)

prends soinAchille, quarantenaire parisien, se retrouve seul après une grosse déception amoureuse. Pour tenter de se reconstruire, il achète un appartement et entreprend de gros travaux d’aménagement et de décoration. C’est en enlevant le lino de la propriétaire précédente qu’il découvre, bien caché en dessous, une lettre adressée à la défunte, datée de 1974 et visiblement écrite par son amant. Il mène l’enquête auprès de la concierge, qui lui assure que la vieille dame était célibataire. C’est alors que n’ayant rien de plus à faire, il s’attache à cette histoire et décide de quitter la capitale en Vespa pour se rendre à Marseille, là où habiterait encore l’expéditeur du courrier. Son objectif déclaré est de lui remettre la missive, même des années après, mais en réalité, il n’ose s’avouer qu’il faut qu’il prenne l’air et passe à autre chose dans sa vie sentimentale…

Encore un album emprunté après avoir lu un article sur un blog (chez Antigone il y a quelques semaines). Ce rendez-vous hebdomadaire m’incite à tester des albums vers lesquels je ne serai jamais allée, et remplit aussi ma carte de bibliothèque de façon parfois totalement déraisonnable ! J’ai ouvert cet album avec un bon a-priori, trouvant aussi la couverture très estvale, mais au final, je garde un sentiment bien mitigé de cette lecture. Je n’ai pas vraiment accroché avec le héros solitaire Achille, et puis il y a quelques ficelles un peu trop faciles aussi (à Marseille particulièrement). L’album commence avec un accident d’avion (crash sur la piste d’atterrissage), métaphore de la vie amoureuse d’Achille qui ne se remet absolument pas de sa rupture. Le séjour à Marseille lui permet de penser à autre chose, d’oublier son ex-compagne, le temps de profiter du voyage, entre paysages des vignobles de Bourgogne et petites cités pittoresques… Pourtant, il pense toujours à elle, s’adressant à elle dans ses pensées, trouvant des éléments d’elle sur sa route… C’est à son arrivée à Marseille, après une semaine de Vespa, qu’il atteint son objectif, et là je trouve que l’auteur a vraiment simplifié son scénario, au point que ce n’est absolument pas crédible. Le scénario est assez survolé, la psychologie d’Achille n’est pas assez creusée à mon goût. La fin est également trop rapide, avec une espèce d’épilogue qui n’apporte pas grand-chose.

Graphiquement, ce n’est pas non plus le coup de coeur : le dessin est sympathique mais sans plus. Je ne l’ai pas trouvé particulièrement désagréable, par contre j’ai remarqué quelques cadrages assez particuliers, peu fréquents en BD, avec des zooms auxquels je ne m’attendais pas. Quelques cases de paysages sont intéressantes, mais m’ont laissée globalement assez froide, je n’ai pas ressenti la chaleur méditerranéenne, même si les couleurs étaient chaudes. J’aurais aimé pourtant, mais cet album n’a pas réussi à me conquérir. Bref, un peu déçue par cet album dont j’attendais plus d’émotions.

Non mentionné sur l@BD, je dirais à partir de 14/15 ans.

Premières planches à voir sur Izneo.

On en parle (beaucoup) sur les blogs : Les lectures d’Antigone, Ca sent le book, Le blog du petit carré jaune, La bibliothèque de Noukette, Stemilou books, Tourneur de pages, Chroniques de l’invisible, Mes échappées livresques, Au fil des plumes

Cet album participe à bd, et c’est Stephanie de « Mille et une frasques » qui nous accueille aujourd’hui !

26 réflexions au sujet de “Prends soin de toi”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s