Lydie

LYDIE, par Jordi Lafebre et Zidrou (Dargaud, 2010, coll. Long courrier)

Années 1930. Camille est une jeune fille un peu simplette, orpheline de maman, qui vit avec Augustin Tirion, son père, un conducteur de train surnommé papa tchou-tchou. Fille-mère, elle accouche d’une petite fille morte-née, qu’elle voulait prénommer Lydie. Son père voit le bébé et annonce à sa fille la mauvaise nouvelle, mais pas sûr qu’elle ait compris. Deux mois après le décès de l’enfant, Lydie annonce à qui veut l’entendre dans son impasse (rebaptisée par ses habitants l’impasse du bébé à moustaches à cause d’une publicité murale) que son bébé est revenu, que les anges du ciel le lui ont rapporté, car « la place d’un bébé, c’est contre le cœur de sa maman, pas au paradis ». Au départ, les enfants se moquent d’elles, vont même jusqu’à faire tomber volontairement le landau avec lequel elle se promène pour lui montrer qu’elle a tort. Mais finalement les habitants de l’impasse se prennent au jeu et imaginent la petite Lydie, la complimentent, lui sourient. La petite est même baptisée par le curé de la paroisse… Tout cela ne s’arrête pas de sitôt. A 6 ans, Camille veut faire entrer sa fille à l’école, et là encore la maîtresse joue le jeu… Papa Tchou-Tchou ne veut pas casser le rêve dans lequel vit sa fille, de peur de lui briser le cœur…

Voici un nouvel album de Zidrou sur ce blog, après La peau de l’ours et Le beau voyage. Là encore, je ne suis pas déçue, cet album est un très bel album. Il aborde un sujet grave, avec quelques touches d’humour. Les couleurs assez ternes participent à un esprit entre-deux-guerres et sont très adaptés à l’ambiance de cette histoire. Le dessin est très beau, tout en douceur, les personnages ont parfois des yeux de cocker, ce qui leur donne un côté très doux. Il y a une pointe de fantastique à la fin de l’album, qui sème le doute dans ce récit aux apparences pourtant très réalistes. L’histoire de Camille fait pitié, car personne n’ose la blesser, lui faire affronter la vérité. Mais à vrai dire, qui connait vraiment la vérité ? Bref, un album avec une fin assez ouverte, qui peut laisser la possibilité d’imaginer la suite. Très agréable lecture, même si le sujet n’est vraiment pas drôle, mais c’est abordé de façon très sensible, au point que j’ai parfois eu du mal à continuer ma lecture, tellement j’ai été touchée. Le récit est magnifiquement mené et plein d’humanité, je pense que c’est une des BD les plus touchantes qu’il m’ait été donné de lire jusque là.  Je l’ai même relue deux fois en peu de temps, ce qui ne m’arrive quasiment jamais, c’est dire !

A partir de 13 ans selon l@BD.

On en parle (beaucoup) sur les blogs : Bulles et onomatopées, Au milieu des livres, Littexpress, Imaginelf, Doucettement

Publicités

5 réflexions sur “Lydie

  1. Kikine 10 juin 2013 / 01:26

    Tu me rappelles que cela va faire 3 ans que je veux le lire … ahhh ce temps qui file !

    J'aime

    • caro 10 juin 2013 / 22:38

      Ah oui ça fait déjà 3 ans qu’il est sorti, je n’avais pas remarqué. Et oui, le temps file et de nouvelles lectures se rajoutent… ! ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s