BD adaptation, BD historique

La guerre de Catherine

LA GUERRE DE CATHERINE, par Julia Billet (scénario) et Claire Fauvel (dessin) (Rue de Sèvres, 2018)

005341881Rachel est confiée par ses parents à la maison de Sèvres, une école différente des autres où chaque enfant choisit ses apprentissages et apprend à son rythme. Là, elle se découvre une véritable passion pour la photographie, et apprend à prendre et développer ses propres clichés. Mais la seconde guerre mondiale commence et la jeune juive doit changer de nom : elle devient alors Catherine et va fuir Paris,  aidée par un réseau de résistance, mais toujours avec son appareil photo. Elle fixe sur sa pellicule sa guerre, avec des héros anonymes, qui risquent leur vie et lui permettront de devenir une jeune femme libre.

Voici un album sorti il y a un peu plus d’un an, qui m’a bien souvent tenté. Il est adapté d’un roman de Julia Billet qui ne me disait rien, mais je trouvais la couverture bien jolie, le trait doux, et l’appareil photo dans les mains de la jeune fille m’intriguait. J’ai enfin réussi à me procurer le livre en bibliothèque, et j’ai apprécié d’abord le format assez grand pour être pris en main, et la qualité de l’objet (comme souvent chez Rue de Sèvres d’ailleurs). Je me suis ensuite « attaquée » au texte, et là j’ai été happée par le récit. C’est une belle histoire, un joli texte sur le courage et la générosité. La guerre est bien sûr mentionnée à plusieurs reprises, mais on évoque surtout le destin d’une jeune fille qui vit sa passion de la photographie, et également ses premiers émois, perturbés par le conflit mondial.

Le récit se lit véritablement bien sur 160 pages, et je pense vraiment qu’il plaira aux plus jeunes des collégiens comme aux adultes. Il y a un quelque chose, une ambiance qui n’est pas plombante contrairement à ce qui arrive parfois dans les albums sur la guerre. Peut-être est-ce dû au trait doux et réaliste, agrémenté de belles couleurs claires. Une raison peut être également les cases aux coins adoucis. J’ai remarqué aussi une police de caractères originale mais très lisible. Enfin, une fois la bande dessinée terminée, on a une double page documentaire sur la maison de Sèvres (ce qui est un beau lien avec le nom de la maison d’édition). C’est vraiment un beau coup de cœur que je présente aujourd’hui, et je crois que c’est un album à avoir dans tous les CDI de collège !

Non mentionné sur l@BD, mais je dirais à partir de 11-12 ans.

Quelques planches à voir sur le site de l’éditeur, ainsi qu’un dossier pédagogique pour en savoir plus sur les éléments de l’histoire.

On en parle sur les blogs  : La bibliothèque de Noukette, Un petit bout de bib, Blog o noisettesLe blog de Galleane, Les fanas de livres, Mes échappées livresques, Mille et une frasques

Cet album s’inscrit dans labd bleu, et cette semaine, tous chez Moka au milieu des livres pour retrouver les billets tentateurs des autres participants !

42 réflexions au sujet de “La guerre de Catherine”

  1. Mes élèves aiment beaucoup. Elle faisait partie de la sélection d’un prix BD historique local réservè aux 3èmes l’an passé et les élèves des autres niveaux étaient déçus de ne pas pouvoir l’emprunter. Ils se sont précipités dessus quand je l’ai mise au prêt pour tout le monde !
    La BD est trés fidèle au texte d’origine que j’ai beaucoup aimé également.

    Aimé par 1 personne

  2. Vu à plusieurs reprises sur les blogs de la BD de la semaine, je l’ai enfin lu ! Et pas trouvé triste du tout, contrairement à ce qui est dit dans un commentaire plus haut… (10 ans, une enfant un peu jeune pour le sujet peut-être ?)

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s