Mon best-of BD 2019

2019 s’achève bientôt, et plutôt qu’un billet sur un album en ce mercredi, est venu le temps d’établir un best-of BD.

Bilan : une impression de moins de billets cette année, surtout depuis la rentrée de septembre. Les raisons : moins envie de publier, du temps passé à autre chose dans la vraie vie mais pas que… Pourtant, depuis plus de 10 ans que j’ai un blog, je sais bien que cet outil est ma mémoire de lecture (comme quand avant on pouvait tenir un carnet de ses lectures), donc je ne peux pas me résoudre non plus à le lâcher comme ça… Bref, c’est compliqué !

Revenons aux BD : de bonnes découvertes surtout sur la première partie de l’année, moins dans la seconde, pourtant je tente toujours des prêts « à l’aveugle » à la bibliothèque, sur la base de choix plus ou moins discutables (la couverture qui me plaît, l’auteur ou l’éditeur que je connais déjà, ou simplement le thème qui me parle puisqu’original…). Il faut croire que j’ai été moins inspirée, ou alors plus difficile dans mes choix ! Au final, 36 albums chroniqués par ici, plus ceux sur lesquels je n’ai pas écrit…

Par contre, et c’est là le gros point positif de cette année, grâce à « la BD de la semaine » le mercredi, je découvre des albums vers lesquels je ne serai sans doute jamais allée, je commande aussi des livres pour les collégiens sur la seule garantie de collègues blogueuses qui ont elles aussi un public ado (un grand merci à elles d’ailleurs !). Bref, une super ouverture que cette mise en avant BD chaque mercredi, même si je n’ai plus le temps de participer chaque semaine, et que j’essaie tout de même de suivre au mieux ce qui est présenté par chacun…

 

Retour en quelques mots (et liens) sur des albums qui m’ont marquée cette année, sans véritable classement…

top bd 2019.png

* Luisa ici et là, par Carole Maurel : une jolie découverte, avec le très beau trait de Carole Maurel. Une histoire sur le temps qui passe, entre fantastique et réaliste. Le genre d’albums dont on aimerait prolonger la lecture plus longtemps…  Lien vers l’article.

* Chronosquad, tome 1 (et les 3 autres tomes), par Giorgio Albertini et Gregory Panaccione : une série qui ne me disait absolument rien, le héros sur la couverture ne me plaisait pas. C’est mon homme qui voulait essayer, et puis au final il s’est pris au jeu avant moi… Les quatre volumes ont été engloutis rapidement. Le concept est super : les voyages dans le temps sont possibles, et régulés par une agence, mais un voyage va déraper et les chronosquads sont appelés à la rescousse, dont Bloch, le nouveau, un grand dadais au premier abord peu dégourdi… Plein de références historiques, de l’humour, une idée de départ séduisante… J’aime ! Lien vers l’article.

* Il faut flinguer Ramirez, par Nicolas Petrimaux : un album qui a beaucoup fait parler de lui en début d’année, un anti-héros et plein de références cultes. Les fausses affiches de pub sont hilarantes, ce qui ne gâche absolument pas le plaisir de cet album hommage au cinéma des années 70. Vivement la suite ! Lien vers l’article.

* Oublie mon nom, par ZeroCalcare : un deuxième essai pour moi avec les albums du franco-italien ZeroCalcare, après l’échec de Kobane Calling que je n’avais pas réussi à terminer. Là, c’est plus ses souvenirs, la vie de sa mystérieuse grand-mère qu’il raconte, suite à son enterrement. Un album étrange au départ, mais au final, j’ai eu du mal à le lâcher… Lien vers l’article.

* Formica, par Fabcaro : parce qu’un Fabcaro met toujours de bonne humeur, je mets le dernier que j’ai lu de lui parmi mes favoris de l’année presque écoulée. Il y a un parallèle avec son roman « Le discours », paru en 2018, mais c’est toujours un plaisir de voir comment d’un sujet qui semble très léger, Fabcaro parvient à le tourner en humour corrosif. Lien vers l’article.

* Mais pourquoi j’ai acheté tout ça ?, par Elise Rousseau : un album au dessin que j’ai trouvé vraiment moche, mais au contraire, le sujet est vraiment intéressant. La surconsommation est un thème qui m’intéresse depuis quelques temps maintenant, et cet album permet d’y réfléchir, de manière légère par son format, mais avec du contenu (des données chiffrées, des infos concrètes…). Pas à lire d’une traite, mais ce peut être un bon support de discussion… Lien vers l’article.

* Appelez-moi Nathan, par Quentin Zuttion et Catherine Castro : un album dédicacé en 2018 à Montreuil par son jeune auteur, une histoire très touchante, abordée de manière fine et, me semble-t-il, très juste. Un album que j’aime particulièrement dans ma bibliothèque personnelle… Lien vers l’article.

* Didier la 5e roue du tracteur, par Pascal Rabaté et François Ravard : un homme célibataire tente de trouver chaussure à son pied… un album qui commence avec un air de « l’amour est dans le pré », et qui s’avère plus profond que ça sur les relations à la campagne. Entre léger et sérieux, un album que j’ai beaucoup aimé, comme tous les Rabaté que j’ai pu lire jusque là ! Lien vers l’article.

* L’odyssée d’Hakim, par Fabien Toulmé : un album que j’aurais oublié s’il n’avait pas été ajouté sur le blog. Pourtant, j’en garde un bon souvenir : le parcours d’un syrien fuyant la guerre dans son pays, en passant par la Jordanie, le Liban… Une histoire dure mais réaliste, par un auteur qui monte depuis « ce n’est pas toi que j’attendais ». Lien vers l’article.

Voilà pour mon best-of BD 2019, de bons albums lus, mais aussi quelques déceptions que je n’ai pas forcément envie de remettre en avant ici…

En résolutions pour 2020, j’aimerais avoir plus de temps et de motivation pour mettre plus de BD sur ce blog, mais aussi découvrir des albums plus confidentiels, participer à des festivals plus ou moins proches géographiquement et enfin faire de jolies découvertes variées… Ce sera peut-être faisable (ou pas !)…

Cet album participe au dernier RDV 2019 de labd, et aujourd’hui c’est Dame Noukette qui regroupe les billets récapitulatifs de tous les blogueurs !

 

18 réflexions sur “Mon best-of BD 2019

  1. labibliothequedechrys 18 décembre 2019 / 07:10

    Je n’ai lu aucune BD parmi ton best-of mais je compte bien faire ces découvertes. ☺️ Sinon de mon côté j’ai beaucoup aimé « La boîte a musique » , « Mistinguette et cartoon » « Cath et son chat » et le dernier tome de Cédric

    Aimé par 1 personne

    • caro 12 janvier 2020 / 22:08

      Merci de ton passage ici. Disons que ce n’est pas le même genre, et il en faut pour tous les goûts ! La boîte à musique est chouette, j’ai vu qu’un tome 3 est sorti récemment. Pour les autres titres, je connais de nom, ma fille adore Cath et son chat en ce moment 😉

      J'aime

  2. Stephie 18 décembre 2019 / 09:07

    Oui ce n’est ni facile de continuer ni de prendre la décision d’arrêter. Et c’est surtout la BD de la semaine qui tient mon blog en vie 🙂

    Aimé par 2 personnes

    • caro 12 janvier 2020 / 22:07

      J’ai pris un peu d’avance sur le blog pendant les vacances, j’ai quelques albums d’avance, maintenant il va s’agir de tenir le rythme… Pas certaine que ça tienne longtemps mais bon, l’essentiel reste de se faire plaisir ! On a tellement d’autres choses à faire à côté des blogs….

      Aimé par 1 personne

    • caro 12 janvier 2020 / 22:05

      Il faut toujours essayer d’avoir des projets, non ? 😉

      J'aime

  3. nathaliesci 18 décembre 2019 / 14:15

    J’ai bien aimé « Ramirez » aussi et j’adore Fabcaro qui me fait vraiment rire. Je note Luisa ici et là et chronosquad. Joyeuses fêtes de fin d’année !

    Aimé par 1 personne

    • caro 12 janvier 2020 / 22:05

      « Luisa », c’était grâce à un blogueur/une blogueuse, je crois… Et c’était vraiment chouette à lire ! Chronosquad, c’est totalement délirant, et je m’y suis retrouvée au final… alors que je n’aurais pas parié cher au départ là-dessus !

      Aimé par 1 personne

  4. Soukee 18 décembre 2019 / 14:41

    De belles découvertes de ton côté aussi. J’ai le brouillon de l’Odyssée d’Hakim qui traîne alors que j’ai adoré cette lecture. Et j’espère que le Fabcaro m’attendra sous le sapin. 🙂

    Aimé par 1 personne

    • caro 12 janvier 2020 / 22:03

      Alors tu as eu le Fabcaro à Noël ? 😉

      J'aime

    • caro 12 janvier 2020 / 22:03

      Merci, mais j’aurais pu faire mieux, car il y a un certain nombre de bd que je n’ai pas pris le temps de chroniquer…

      J'aime

  5. mespagesversicolores 20 décembre 2019 / 10:03

    Quelle joie de voir « Appelez-moi Nathan » dans plusieurs billets!
    Et je te rejoins complètement, ce rendez-vous nous fait sortir de notre zone de confort 🙂

    Aimé par 1 personne

    • caro 12 janvier 2020 / 22:02

      C’est certain que je ne serais jamais allée vers certains albums sans les comparses du mercredi !

      J'aime

  6. noukette 22 décembre 2019 / 23:59

    Il faut flinguer Ramirez… vivement la suite de cette super BD qui déménage ! Et je suis bien d’accord avec toi, ces échanges du mercredi sont riches et toujours réjouissant… on continue en 2020, au rythme qui nous convient ! 😉

    Aimé par 1 personne

    • caro 12 janvier 2020 / 21:29

      La suite devrait être pour 2020 je crois… Et pour 2020, je vais essayer d’être plus régulière (mais ce n’est quand même pas garanti… !)

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s