In God we trust

IN GOD WE TRUST, par Winshluss (les Requins marteaux, 2013)

winshluss

Saint Franky, patron des amateurs de houblon et de bandes dessinées, accompagne le lecteur  et le guide dans cette nouvelle version de la Bible. Dieu y est représenté en cyclope, Jésus comme un ado attardé, Adam et Eve comme des marionnettes acteurs de cinéma pour adultes… Jésus est crucifié par erreur, et au paradis essaie la tequila paf avec l’archange Gabriel… La réinterprétation du texte sacré des chrétiens par Winshluss promet de détonner ! Même le pape Jean-Paul II fait une apparition !

Moka a présenté il y a deux semaines le Pinocchio de Winshluss, et cela m’a donné envie de lire un autre Winshluss parmi ceux que j’ai chez moi (vivant avec un fan de cet auteur, on a quelques albums ici : Pinocchio, Wizz et Buzz tome 1 et tome 2, Welcome to the death club, Dans la forêt sombre et mystérieuse…). J’ai choisi celui-ci que je n’avais pas encore lu et qui attendait patiemment dans les étagères, parce que son titre, reprenant la devise américaine, m’inspirait… Autant le dire tout de suite, je ne suis pas subjective concernant les productions de cet auteur, car j’aime son aspect décalé et totalement irrévérencieux. C’est carrément osé sur certains passages, c’est à ne pas montrer à tout le monde (certains risquent d’être choqués par les propos !), mais personnellement, j’adore, ça me fait bien rigoler. Niveau graphique, ça passe ou ça casse, car ça grouille de partout : le trait de Winshluss est torturé et facilement reconnaissable, mais il est vraiment varié, tentant différents styles et outils : bande dessinée traditionnelle, mais aussi gravure ou aquarelle… Les références sont nombreuses : Superman se retrouve ainsi à lutter contre Dieu, des publicités sont détournées, tout comme des oeuvres et des passages de la Bible (certains reconnaissables même quand on n’y connaît pas grand-chose au texte, puisque ça fait partie plus de la culture générale que d’une culture purement chrétienne, par exemple Adam et Eve)… Parfois c’est même carrément trash ! Bref, pour moi, c’était une lecture réjouissante, parce qu’irrévérencieuse et décalée, mais ce livre n’est certainement pas à mettre entre toutes les mains… Il faudrait que j’essaie de faire lire ce livre à des personnes bien plus catholiques que moi pour voir leur réaction… Curieuse de savoir quel serait leur accueil de ces passages détournés, et d’une vision originale de Dieu et du Christ ! En tout cas, In God we trust s’attaque, avec un sacré sens de l’humour, à un sujet parfois tabou.

Enfin, j’ai aussi aimé l’objet livre, à la couverture aspect cuir (comme certaines éditions de la Bible), avec le doré pour le titre et l’illustration pleine de symboles (par exemple la croix penchée que je n’avais pas remarquée au premier coup d’oeil, et même carrément au sol sur la 4e de couverture), ainsi que le signet couleur or, pour accentuer la ressemblance avec le texte sacré. Tous ces petits détails sont bien pensés pour accentuer le second (voire troisième) degré !

Non mentionné sur l@BD, je dirais à partir de 15 ans…

Quelques planches à voir depuis le site de l’éditeur.

On en parle sur les blogs : Blog Brother, Le blog de Moon, Hisaux un geek du Milieu

Cet album participe à labd bleu, aujourd’hui chez Stephie qui regroupe les billets des bulleurs du mercredi !

38 réflexions sur “In God we trust

  1. mespagesversicolores 6 mai 2020 / 08:35

    Je veux vraiment découvrir cet auteur que je ne connaissais absolument pas! Ca a l’air déjanté, tout ce que j’aime!

    J'aime

  2. Madame 6 mai 2020 / 09:15

    Je ne connais pas cet auteur mais je pense que c’est « trop » pour moi . A feuilleter quand même pour vérifier ce premier avis.

    J'aime

    • caro 16 juin 2020 / 23:16

      A feuilleter avant oui, parce que cela peut ne pas plaire à tous…

      J'aime

  3. Cristie 6 mai 2020 / 09:26

    J’aime ce qui sort des sentiers battus alors pourquoi pas !

    J'aime

    • caro 16 juin 2020 / 23:17

      Là, ça sort bien des sentiers, c’est certain !

      J'aime

    • caro 16 juin 2020 / 23:17

      Si tu veux le découvrir, tu as le choix des titres…

      J'aime

  4. Soukee 6 mai 2020 / 13:11

    Un auteur que je dois découvrir, peut-être avec ce titre ?

    J'aime

    • caro 16 juin 2020 / 23:18

      Oui, ou un autre… Tout dépend de ta sensibilité…

      J'aime

  5. nathaliesci 6 mai 2020 / 14:26

    Le côté irrévérencieux ne devrait pas me gêner, après il faut voir les illustrations, s’il y a trop de trucs partout… Mais je la note pour mon fils, qui devrait apprécier !

    J'aime

    • caro 16 juin 2020 / 23:18

      Les illus sont riches, et très variées. Il ya pas mal de clins d’oeil…

      J'aime

  6. gambadou 6 mai 2020 / 16:08

    Je ne connais pas cet auteur, j’avais noté en effet le Pinocchio. J’aime son côté décalé.

    J'aime

    • caro 16 juin 2020 / 23:19

      Pour être décalé, ça c’est du décalé, c’est certain !

      J'aime

  7. Hilde 6 mai 2020 / 18:25

    Oh oui, ça a l’air bien déjanté (j’ai vu quelques planches)! Je pense que ça me plairait de découvrir. C’est noté.

    J'aime

  8. Enna 6 mai 2020 / 21:51

    Malgré tout ce que tu dis de bien je n’arrive pas à être tentée 😦

    J'aime

  9. Mokamilla 7 mai 2020 / 21:54

    Depuis ma lecture de Pinocchio, il me tarde de lire d’autres titres de lui. Notamment Dans la forêt sombre et mystérieuse…

    J'aime

    • caro 16 juin 2020 / 23:21

      « Dans la forêt… », le seul album de Winshluss que j’ai au CDI ! Les autres, hors de question 🙂

      J'aime

  10. Blandine 7 mai 2020 / 22:04

    je ne connais cet auteur que depuis la chronique de Moka sur Pinocchio, et encore car je ne l’ai pas lu. Le titre que tu présentes me tente beaucoup!!

    J'aime

  11. Alexielle 9 mai 2020 / 13:02

    Pas sûre d’accrocher à cette histoire mais par contre, je note le nom de l’auteur, que je ne connaissais pas (je vais peut-être essayer Pinocchio)…

    J'aime

  12. Bidib 12 mai 2020 / 12:47

    je ne suis pas sûre que ça me plaise, mais tu as piqué ma curiosité, je note

    J'aime

    • caro 16 juin 2020 / 23:25

      C’est assez particulier, mais sait-on jamais…

      J'aime

  13. Karine:) 12 mai 2020 / 18:40

    Ah, ça semble vraiment weird… du coup, je suis curieuse.

    J'aime

  14. Natiora 16 mai 2020 / 07:31

    Pour avoir feuilleté Pinocchio je sais que je n’aime pas le style graophique. Je pourrais jeter un coup d’oeil à ce titre mais je doute que ça passe.

    J'aime

    • caro 16 juin 2020 / 23:26

      Le style est très hétéroclite, alors pourquoi pas ?

      J'aime

  15. Stephie 16 mai 2020 / 09:16

    Malgré ton très bon billet, je ne suis pas tentée 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s