Romans jeunesse

Vivre ses vies [roman]

VIVRE SES VIES, par Véronique Petit (Rageot, 2020)

vivre ses viesGabriel est un ado plutôt banal, que personne ne remarque au collège, jusqu’au jour où à 13 ans, il passe comme tous les ados de son âge un test pour savoir combien de vies il possède. En effet, dans son monde, si on fait partie de 10% de la population, on peut avoir plusieurs vies bonus, sinon on est un.e mono-vie. L’avantage quand on a plusieurs vies, c’est qu’on peut prendre des risques sans craindres de mourir véritablement… Aussi l’ado passionné de saut en parachute va-t-il en profiter pour tenter de voler comme un oiseau en se jetant d’une falaise. Mais il va aussi faire « bon usage » de ses vies bonus en sauvant d’autres vies… Pourtant, il ne dévoile pas à sa mère les vies qu’il a gâchées un peu vite et ne lui dit pas que son compteur de vies restantes est plus bas que ce qu’elle croit… Il essaie de cacher la situation aussi à la psychologue du collège, avec laquelle il a rdv toutes les semaines avec tous les autres multi-vies de son établissement…

Voici un roman lu dans le cadre d’un comité de lecture. Au départ, je n’étais pas vraiment convaincue, d’autant plus que la 4e de couverture est assez laconique (« Gabriel vient d’apprendre qu’il a six vies. A lui les sports à risques et les grands frissons. Mais jusqu’à quand ? »). A vrai dire, je m’attendais à un roman sur les sports extrêmes, d’autant plus que la couverture fait référence à du parachutisme. Au final, le thème de ce roman n’est non pas le sport mais plutôt la vie et la mort. Comment doit-on passer sa vie quand on sait qu’on n’en a qu’une seule ? Quels risques prendre ou pas ? Et au contraire, que faire des vies bonus qu’on a quand on est dans la minorité de la population qui profite de ce droit hors-du-commun ?

L’histoire est intéressante dans le sens où elle fait réfléchir sur la vie et ce qu’on veut en faire, surtout quand on est ado et qu’on a une échelle de risques bien différente des adultes… Gabriel est un ado tout à fait normal, avec des préoccupations de son âge (amoureux d’une fille qui ne le regarde pas, des relations pas toujours simples avec ses soeurs et ses parents…), il n’est pas une « tête brûlée », mais a quand même soif de sensations fortes… Je pense que ce personnage peut intéresser les ados qui pourront sans trop de mal s’identifier à lui.

Au final, j’ai vraiment beaucoup aimé ce titre que j’ai dévoré en deux ou trois soirées. Les plus de 250 pages sont passées à toute vitesse… J’ai aimé le style de l’autrice, déjà lue avec Le mot d’Abel pour plusieurs raisons. D’abord, elle ne décrit pas ou très peu les différentes morts de Gabriel, morts volontaires ou non, elle s’arrête juste avant le moment fatidique. Le décompte est fait avec des pages sobrement nommées du nombre de vies restantes, ce qui fait qu’on comprend que le jeune homme a perdu une vie, mais sans les détails précis liés à la situation (accident, électrocution…). Il y a aussi, dans les échanges entre Gabriel, sa mère et son beau-père, ainsi que dans les échanges des ados dans le groupe de parole, des réflexions à la limite de la philosophie, sur la valeur de la vie, le temps qui passe… La rencontre avec Tely, jeune migrant lui aussi multi-vies, va ouvrir d’autres perspectives à l’adolescent et le faire réfléchir sur ce qu’il veut tracer comme chemin. Cela amène de l’eau au moulin de la réflexion sur la vie en général, c’est vraiment intéressant.

Bref, un roman qu’il aurait été dommage de rater, alors j’espère maintenant que ce texte plaira aussi autour de moi !

A partir de 12 ans selon Ricochet.

On en parle sur les blogs : La pomme qui fait du rock, Muffins & books, Des livres et Sharon, Lire sous le tilleul

2 réflexions au sujet de “Vivre ses vies [roman]”

  1. Tiens, moi aussi je dois le lire pour un comité de lecture 😉 Je n’y serais pas allée non plus par le topo en 4eme de couv, à tort visiblement ! Verdict bientôt…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s