Coeur de pierre

CŒUR DE PIERRE, par Séverine Gauthier (scénario) et Jérémie Almanza (Delcourt jeunesse, 2013)

Une petite fille au cœur d’artichaut tombe follement amoureuse d’un petit garçon au cœur de pierre auquel on n’a jamais appris à aimer. Il ne comprend pas ce que veut la petite fille et lorsque celle-ci lui offre une feuille de son cœur, il la déchire en petits morceaux. Mais la petite fille s’obstine et continue de lui offrir son cœur, et le garçon au cœur de pierre lui brise le cœur en déchirant les nouvelles feuilles… La petite fille a le cœur en lambeaux, jusqu’à ce qu’elle rencontre un garçon au cœur d’or, qui ramasse les morceaux et les recolle avant de les offrir à sa belle… De son côté, le garçon au cœur de pierre ne comprend pas ce qui se passe…

Après avoir vu cet album sur de nombreux blogs, je me suis décidée à le réserver en bibliothèque. C’est la même scénariste que pour Mon arbre et Garance. J’ai gardé l’album à la maison et ai un peu tardé à le lire. Par contre, une fois entamé, impossible de le refermer avant la fin. Il faut dire que l’histoire étant écrite en rime uniquement, je me suis prise au jeu de la lecture sans trop m’en rendre compte. Cela contribue au côté poétique de l’histoire, qui est triste mais jolie, entre ces enfants aux cœurs différents. Il n’y a pas de bulles, mais que du texte en off, qui se lit très rapidement (un peu trop même). Les jeux de mots sont bien trouvés, entre les cœurs d’artichaut, de pierre et d’or. Cela montre aussi l’importance de l’éducation pour faire du cœur de son enfant le meilleur possible. Les dessins sont extrêmement fins et précis, sans pour autant être réalistes : par exemple les personnages ont une grosse tête sur un petit corps, des objets comme le banc tiennent debout par on ne sait quelle magie… Cela m’a fait penser à du Tim Burton, un univers très particulier et onirique. Il y a assez peu de décors, l’histoire se concentre sur les trois personnages principaux. Les couleurs sont riches, toutes en nuances : des couleurs claires pour la petite fille, foncées pour le petit garçon. C’est donc facile de les distinguer, et on voit le gros travail fait au niveau des coloris. Un album aussi joli à lire qu’à regarder, à lire et relire, tellement son ambiance est particulière…

A partir de 7 ans selon l@BD.

On en parle (beaucoup) sur les blogs : Les jardins d’Hélène, IDDBD, Une tasse de culture, Mille et une frasques, Depuis le cadre de ma fenêtre, Des livres des livres !White pages

Aller voir du côté du blog de Séverine Gauthier.

Interview des deux auteurs à lire sur BDGest.

Publicités

6 réflexions sur “Coeur de pierre

  1. Bianca 28 juin 2014 / 13:52

    J’ai eu un vrai coup de coeur pour cet album et mes enfants ont aussi, je suis contente que tu ai aimé également !

    J'aime

    • caro 28 juin 2014 / 16:05

      Comment ne pas craquer face à cette touchante histoire ? ^^

      J'aime

    • caro 3 juillet 2014 / 18:30

      J’ai vu beaucoup d’avis très positifs sur les blogs, dont le tien…:)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s