Isadora

ISADORA, par Julie Birmant (scénario) et Clément Oubrerie (dessin) (Dargaud, 2017)

isadora

Biographie d’Isadora Duncan, jeune femme libre qui a eu une vie hors du commun au début du 20e siècle, ne se laissant pas dicter sa conduite, quittant les Etats-Unis pour l’Europe avec sa famille, voyageant sur un coup de tête en Grèce pour poursuivre son rêve d’une danse parfaite inspirée de l’Antiquité, ou se rendant en Allemagne sur une simple invitation… Portrait d’une femme qui a vécu sa vie à toute vitesse, profitant de chaque instant…

Lire la suite

Publicités

Touche pas à ma mère [roman]

TOUCHE PAS À MA MÈRE, par Hervé Mestron (Talents hauts, 2012, coll. Ego)

001328910Cécile vit depuis longtemps seule avec sa mère, depuis que son père est parti. Depuis, sa mère a entretenu des relations, mais sans jamais parvenir à s’installer avec. Là, c’est différent, cela fait un an qu’elle est avec Sébastien, et tous deux décident d’aménager ensemble dans une maison à la campagne. Cécile est en vacances avec une amie lorsqu’a lieu le déménagement. Au départ, tout se passe bien, même si parfois Sébastien a des mots assez durs envers Cécile. Mais lorsque quelques jours après, l’ado découvre que sa mère a un oeil au beurre noir, puis des marques sur le corps, elle comprend que sa mère n’est pas victime de maladresses, mais de son compagnon. Elle décide alors d’en parler…

Lire la suite

Edelweiss

EDELWEISS, par Cédric Mayen (scénario) et Lucy Mazel (dessin et couleurs) (Vents d’ouest, 2017)

edel1947, Olympe, jeune femme issue d’une famille bourgeoise, souhaitant être indépendante, rencontre à un bal un ouvrier de chez Renault, Edmond. Tous deux tombent amoureux, mais le jeune homme a peur de ne pas être au niveau pour son beau-père. Pourtant les deux sont très attachés l’un à l’autre, au point que les rêves de l’une deviennent ceux de l’autre : parisien n’ayant jamais vu la montagne, Edmond fait son service militaire à Chamonix, tandis qu’Olympe poursuit toujours son rêve de gravir le Mont-Blanc comme son aïeule… Leur chemin de vie va les mener à se battre pour ce rêve, malgré les accidents de parcours et les départs de proches…

Lire la suite

Et si l’amour, c’était aimer ?

ET SI L’AMOUR, C’ÉTAIT AIMER ?, par Fabcaro (Six pieds sous terre, 2017, coll. Monotrème)

fabcaroSandrine vit avec Henri, mais vient de rencontrer Michel, livreur chez Speed Macédoine. Elle tombe sous le charme de ce beau brun ténébreux, et pour revoir son coup de foudre, commande le même plat tous les soirs. Henri ne se doute de rien, mais un mois plus tard, quand leur relation se concrétise, il doit se faire à l’idée que sa femme ne l’aime plus… Pour oublier son histoire, il lance une start-up, tandis que Sandrine et Michel filent le parfait amour… Lire la suite

Héléna tome 2

HÉLÉNA tome 2, par Jim (scénario) et Lounis Chabane (dessin) (Bamboo, 2015, coll. grand angle)
Suite et fin du tome 1. Simon est toujours fou amoureux d’Héléna qu’il paie mille euros par mois pour venir converser avec lui trois heures par semaine le jeudi après-midi. Sauf que la belle sait très bien qu’elle ne sera jamais en couple avec son camarade d’enfance, elle continue même sa vie à côté, et la raconte à Simon : elle fréquente un homme marié et doit partir en vacances avec lui en Sicile. Simon croit parvenir à la dissuader, mais n’y arrive pas… L’un est amoureux, alors que l’autre non, mais elle a besoin de cet argent pour vivre… Alors, par dépit, Simon se « rabat » sur la meilleure amie d’Héléna, Eloïse… Mais le jour où il apprend que l’amour de ses rêves va se marier à Prague sans le lui avoir dit, Simon va tout faire pour empêcher cela…

Lire la suite

Love story à l’iranienne

LOVE STORY A L’IRANIENNE, par Jane Deuxard (scénario) et Deloupy (dessin) (Delcourt, 2016, coll. Mirages)

love-story-iran

Comment se passe la vie des jeunes gens en Iran, sous le régime des mollahs ? Comment faire pour se rencontrer, flirter, tomber amoureux… quand la société ne le permet pas ? Un couple de journalistes français, sous couvert de pseudonyme, s’est rendu de nombreuses fois sur place pour rencontrer des témoins, et nous apporter un éclairage étonnant sur la vie amoureuse des jeunes Iraniens au 21e siècle… Lire la suite

Oui ! 101 questions à se poser avant de se marier

OUI ! 101 QUESTIONS A SE POSER AVANT DE SE MARIER, par Margaux Motin et Pacco (Delcourt, 2015, coll. Tapas)

Recueil de 101 questions à poser aux futurs mariés et mariées pour être sûr de bien choisir son promis avant de s’engager… Choix de son conjoint, aléas de la vie de couple, enfants, animaux de compagnie, amis des mariés, organisation du jour J… De nombreuses thématiques sont abordées avec humour dans cet ouvrage, dont la question la plus importante « voulez-vous l’épouser ? »

J’aime bien ce que fait Margaux Motin (J’aurais adoré être ethnologue, La théorie de la contorsion), même si j’avais été moins conquise par ma dernière lecture (La tectonique des plaques). J’aime bien son trait léger et réaliste, et ses personnages un peu déjantés. Au contraire, je n’avais jamais lu de livre de son compagnon Pacco. Quand j’ai vu cet album arriver parmi les nouveautés à la bibliothèque, je n’ai pas hésité une seconde. Mon homme a été le premier à le lire, ou plutôt à le feuilleter. En effet, pas d’histoire à l’intérieur de cet album carré, mais une succession de doubles pages toujours construites de la même façon, alternant les questions bleues pour les hommes et roses pour les femmes : à gauche une question est posée et développée à travers un court texte en dessous, et à gauche un dessin de Pacco ou Margaux Motin (selon que la question s’adresse à l’homme ou à la femme) est en lien plus ou moins direct avec le thème abordé dans la question. J’aime beaucoup le trait de Margaux Motin, même si les filles filiformes se ressemblent toutes et ont un look très apprêté. Je trouve ce trait très élégant et aérien. Le trait de Pacco est pas mal non plus, un peu différent mais pas tant que cela au premier coup d’oeil. Il est un peu moins dynamique, mais correspond quand même bien à l’ambiance de cet album. Il est facile de se retrouver dans les questions, peut-être parce que je fais partie de la tranche d’âge cible de cet album, et que de nombreux amis autour de nous se marient… A noter enfin que l’album est aussi un bel objet, avec une couverture épaisse et rembourrée. Ce n’est pas l’album du siècle, loin de là, car il sera oublié d’ici quelques temps, mais il permet de passer un agréable moment de lecture tout de même. Ce serait plutôt un bel objet à offrir à de futurs mariés. Hasard ou pas d’ailleurs, j’étais en train de lire cet album quand une amie m’a appelée pour m’annoncer son mariage l’automne prochain… 🙂

Non mentionné sur l@BD, mais je dirais à partir de 15 ans.

On en parle sur les blogs : Pissenlit de lune, My pretty books, 110 livres

Quelques planches à voir sur le site de l’éditeur.

Lien vers le site de Margaux Motin et celui de Pacco.